Quitter Downton Abbey à regret

Quitter Downton Abbey à regret

downton abbey 61.jpegMalgré le happy end recherché et certaines entourloupes et facilités rendues nécessaires par un rythme enlevé – la fin était proche…-, la saison finale de Downton Abbey a évité de sombrer dans le mièvre.

Préservant la ligne de vie de ses personnages jusqu’au bout, Julian Fellowes a organisé un chassé-croisé du meilleur effet entre l’intransigeant Carson, la conciliante Mrs Hughes (photo du bas), l’effacé Mr Molesley et la fragile Baxter. Anna, la parfaite confidente, et le dévoué Mr Bates, l’infatigable Mrs Patmore et l’irritante Daisy y ont tous pris leur part sans oublier le fameux mouton noir, Thomas Barrow.
Donnant une dernière fois vie, avec brio, au microcosme de Downton Abbey, l’auteur l’a conduit à reprendre son destin en main au terme d’épreuves non négligeables. Chaque personnage ayant une série d’options à déterminer et à assumer, au fil des 9 chapitres de cette ultime saison 6, afin de se bâtir un avenir plus radieux.

(suite…)

Maggie Smith s’apprêterait à quitter Downton Abbey

Maggie Smith s’apprêterait à quitter Downton Abbey

maggie smith.jpgCe n’est pas la première fois que la rumeur enfle mais elle pourrait finir par s’avérer exacte. L’irrésistible et irremplaçable Maggie Smith pourrait quitter Downton Abbey.
La saison 6, actuellement en cours de préparation, pourrait être la dernière pour la grande actrice britannique.
Une décision qui corrobore les dires de ceux qui prétendent depuis des mois que la série ne connaîtra pas de 7e volet. Si Julian Fellowes, créateur de la série et la chaîne ITV, se sont refusés à tout commentaire ou confirmation jusqu’ici, les propos tenus par l’actrice dans le Sunday Times d’hier sont on ne peut plus clairs.

(suite…)

George Clooney dans Downton Abbey, what else ?

George Clooney dans Downton Abbey, what else ?

downton abbey Xmas.jpgPas de Christmas day sans son épisode de Downton Abbey.
Cette année, l’épisode de Noël sera d’autant plus festif qu’il accueillera un hôte de marque en la personne de George Clooney.
L’acteur qui s’était fait remarquer dans la série américaine Urgences bien avant de devenir une star incontournable du grand écran, retrouvera le temps de quelques scènes Hugh Bonneville, son partenaire britannique dans The Monuments Men.

(suite…)

Downton Abbey (5) fait sa rentrée sur grand écran

Downton Abbey (5) fait sa rentrée sur grand écran

downton abbey 51.jpgLe pivot de la rentrée sérielle, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, est traditionnellement fixé aux alentours du 21 septembre.
D’ici là, on assistera principalement au retour de quelques séries déjà bien installées dans le coeur des fans: Boardwalk Empire saison 5, ce dimanche, Sons of anarchy saison 7, mardi, New Girl saison 4 le 16 septembre…

Comment tirer son épingle du jeu face à l’avalanche promise de nouveautés ? L’une des possibilités est de créer l’événement par une sortie originale et remarquée.
C’est ce que s’apprête à faire la très respectable Downton Abbey.
A l’occasion du coup d’envoi de sa cinquième salve d’épisodes, The Cinema and Television Benevolent Fund (CTBF) a signé un partenariat avec ITV et le producteur Carnival Films pour une diffusion dans les salles obscures dans un peu plus d’une semaine.

(suite…)

Downton Abbey, l’exquise esquisse britannique

Downton Abbey, l’exquise esquisse britannique

downton abbey 1.jpgOn sait la frilosité des chaînes belges et françaises à l’égard des séries britanniques.
Un phénomène que les sériephiles peinent à comprendre et à expliquer mais qu’ils sont bien forcés de constater.
Après Sherlock, injustement tenu dans l’ombre de chaînes plus confidentielles, un autre exemple s’impose ce samedi avec l’arrivée de Downton Abbey*** après 4 ans de patience sur RTL-TVI (à 20h55)….

Downton Abbey, c’est le mariage parfait entre la forme et le fond, une série de classe mondiale qui fait d’ailleurs un tabac à l’international depuis son apparition en 2010. Couverte d’une dizaine de prix, elle se distingue par le soin sans faille apporté à chaque détail et par la richesse infinie de ses personnages.
Ici, la caméra oscille entre deux univers: celui de la noblesse et celui des «gens de maison». Un monde où chacun tente de tenir au mieux son «rang». De chaque côté de la porte de service, les intrigues foisonnent, les répliques claquent et les bons mots fusent tandis que rien n’échappe à la vigilance de l’équipe artistique: décors, ambiances, costumes,…

(suite…)