Emmy Awards : la fabuleuse Mrs Maisel tient tête à Game of Thrones

La série The Marvelous Mrs Maisel fournit la preuve qu’il ne faut pas hésiter à se lancer à l’eau car l’audace finit toujours par être récompensée. La série d’Amazon s’est distinguée lundi soir, remportant cinq trophées dont celui de la meilleure comédie au cours de la soirée de remise des Emmy Awards.

Sans doute boostée par son sacre lors des Golden Globes, la faussement frêle Mrs Maisel a même tenu tête au blockbuster d’HBO, car si Game of Thrones a été sacrée meilleure série dramatique pour la 3e fois, elle n’a empoché que deux statuettes principales au final. La seconde a été attribuée à Peter Dinklage, sacré meilleur second rôle dans un drame (photo).

Dans l’ensemble, la 70e cérémonie des Emmy s’est montrée peu innovante, consacrant essentiellement des talents très attendus ou déjà confirmés.

Continuer la lecture de « Emmy Awards : la fabuleuse Mrs Maisel tient tête à Game of Thrones »

Philharmonia : série classique plutôt haut de gamme

Une autre fiction a marqué les esprits lors de sa projection au Festival de la Fiction TV à La Rochelle. Une proposition innovante baptisée Philharmonia, mini-série en 6 épisodes présentée hors compétition par France 2 qui dépeint les déboires d’un orchestre national. On songe bien sûr à la série Mozart in the jungle en découvrant Hélène Barizet, cheffe autoritaire et rebelle, bien décidée à dynamiter le ronron de l’orchestre parisien où elle a été nommée, contre l’avis des musiciens.

Si des liens existent avec la série d’Amazon, pour la partie la plus décapante du propos, les scénaristes y ont ajouté leur touche personnelle via un « lourd secret de famille » porté par l’héroïne, ressort fictionnel nettement plus classique.

Continuer la lecture de « Philharmonia : série classique plutôt haut de gamme »

Alix Poisson, comédienne de cause-combat

De « Jacqueline Sauvage: c’était lui ou moi », fiction TF1 où elle apparaît aux côtés de Muriel Robin, à Jeux d’influence série pour Arte, primée samedi soir lors de la clôture de la 20e édition du Festival de la Fiction TV, la comédienne Alix Poisson, d’ordinaire solaire, piquante et drôle, a dévoilé ses parts d’ombre en même temps que son côté combatif et déterminé.
Rencontre à La Rochelle.

Continuer la lecture de « Alix Poisson, comédienne de cause-combat »

Le grand sacre d’Arte au Festival de La Rochelle

Jonas, Dix pour Cent, Jeux d’influence, HP… Les fictions primées, sous la présidence de Marie Gillain, lors du 20e Festival de la Fiction TV de La Rochelle,  affirment leur regard singulier sur la vie et la société.

Arte a réalisé un parcours sans faute, imposant sa vision et ses prises de risque au sein d’un palmarès qui a encouragé le sang neuf (Jonas, Dévoilées), souligné les partis pris audacieux (Jeux d’influence, Une vie après) et les propositions innovantes (Invisibles, De Dag).

Continuer la lecture de « Le grand sacre d’Arte au Festival de La Rochelle »

Les visages belges du Festival de la Fiction TV à La Rochelle

Il ne faudrait pas que la présence de l’actrice Marie Gillain en tant que présidente du jury de la 20e édition du Festival de la fiction TV cache la forêt des autres représentants belges invités à la Rochelle.

Marie Gillain, Emilie Dequenne, Nicolas Gob, Lynn Van Royen: ils sont nombreux à être sur le pont…

Continuer la lecture de « Les visages belges du Festival de la Fiction TV à La Rochelle »

The Deuce saison 2: Ce que veulent les femmes

1977. En abordant le virage du disco, David Simon poursuit son exploration des dessous et trafics qui se développent à l’ombre de la 42e rue, où les nuits restent bien plus intenses que les jours, comme l’illustre la saison 2 de la série The Deuce***.

Cinq ans après le début de son récit, le business des films X est devenu légal entraînant une baisse sensible de la violence dans les rues. En parallèle du développement d’une industrie en quête de reconnaissance (financière, mais pas seulement), on suit toujours le quotidien de quatre femmes bien décidées à infléchir leur destin. Une série à suivre le jeudi à 20h30 sur Be1.

Continuer la lecture de « The Deuce saison 2: Ce que veulent les femmes »

A La Rochelle, l’excès de polar nuit-il à la fiction ?

La question se pose alors que s’ouvre la 20e édition du Festival de la Fiction TV de La Rochelle. Plus de 35 000 spectateurs et 2 200 professionnels de l’audiovisuel y sont attendus jusqu’à dimanche afin de découvrir 42 fictions inédites françaises et internationales présentées en compétition.
Aux côtés des 25 œuvres françaises soumises au vote du jury, présidé par la comédienne belge Marie Gillain, on pourra découvrir 10 fictions européennes (dont 2 séries flamandes) et 7 fictions francophones étrangères. Continuer la lecture de « A La Rochelle, l’excès de polar nuit-il à la fiction ? »

La Trêve saison 2 en avant-première sur Proximus TV et au Fiff

Pour les plus chanceux, le compte à rebours est lancé… La saison 2 de La Trêve sera en effet dévoilée ce samedi 8 septembre à 20h sur Proximus TV. Soit plusieurs semaines avant la diffusion sur la RTBF attendue en novembre… Mais une autre possibilité est offerte aux fans les plus pressés: découvrir les deux premiers épisodes sur grand écran lors du Gala du Fiff (Festival international du Film francophone) à Namur le  mardi 2 octobre prochain.

Afin de ne pas gâcher le plaisir des futurs téléspectateurs de la RTBF, toute l’équipe est résolue à en dire le moins possible, consciente qu’elle est « attendue au tournant » avec cette nouvelle saison. Dont nous avons pu voir les deux premiers épisodes…

Continuer la lecture de « La Trêve saison 2 en avant-première sur Proximus TV et au Fiff »

Killing Eve, Mr Mercedes, Maniac, Succession: les séries stars de septembre

Les séries de septembre convoquent une « nouvelle vague » de stars sur le petit écran: Sandra Oh, Brian Cox, Emma Stone, Jonah Hill… Autant de héro(ïne)s au service d’une semblable obsession. Certain(e) s sont prêt(e) s à tout pour fuir un père ou un quotidien étouffant, ou pour effacer des pensées obsédantes. Revue de détails.

Finis les projets mort-nés et les séries « tests », l’heure de la rentrée a sonné : place aux chouchoux et aux premières de la classe, celles en qui les chaînes fondent tous leurs espoirs… C’est tellement vrai que Be tv organise une soirée avant-première ce lundi 3 septembre afin de présenter trois nouveautés qui démarreront durant le mois de septembre : Mr Mercedes, Killing Eve et Succession.

Continuer la lecture de « Killing Eve, Mr Mercedes, Maniac, Succession: les séries stars de septembre »

Les bons diagnostics du « Good Doctor »

Le détective Monk s’est trouvé un petit frère et il est chirurgien à l’hôpital Saint-Bonaventure de San José, en Californie. Jeune prodige de la chirurgie, Shaun Murphy y débute son internat. Son intégration est compliquée car il est atteint, comme le personnage de Monk, du syndrome d’Asperger, une forme légère d’autisme, doublée, dans le cas de Shaun, du syndrome du savant ce qui lui confère une mémoire presque absolue et une représentation spatiale extraordinaire.

Au-delà de ses qualités exceptionnelles, ses difficultés relationnelles en font aussi une personne difficile à appréhender. A son arrivée, son seul allié est le docteur Glassman (Richard Schiff), le directeur de l’établissement qui a rencontré Shaun lorsqu’il (vivait dans le Wyoming et) était âgé de 14 ans. Un jeune homme qu’il considère comme « un atout majeur pour l’hôpital au-delà de sa différence ».

Si vous ne faisiez pas partie des quelque 380 000 téléspectateurs qui ont découvert The Good Doctor* jeudi dernier sur La Une, les deux premiers épisodes sont à (re)voir sur RTBF Auvio jusqu’au 6 septembre. Vous pouvez aussi choisir de la découvrir ce mardi soir sur TF1 à 21h. De quoi être prêts pour les épisodes 3 et 4 proposés sur La Une jeudi à 20h20.

mise à jour (29/08): Avec 6,6 millions de téléspectateurs (30,7 % de PDM), TF1 s’est largement hissé en tête des audiences mardi soir avec « The Good Doctor ». Preuve que la différence séduit en télévision.

Continuer la lecture de « Les bons diagnostics du « Good Doctor » »