Ennemi Public, comme La Trêve, sera diffusé sur la VRT

Ennemi Public, comme La Trêve, sera diffusé sur la VRT

ennemi public - duo flics.jpgDécidément, la vie est belle pour les séries et créateurs belges. La bonne nouvelle est tombée ce matin.
Tout comme La Trêve, la série Ennemi Public vient en effet d’être achetée par la VRT, chaîne publique flamande.
Le contrat a été signé officiellement hier soir et la série sera diffusée à la rentrée au Nord du pays. Un succès de plus à mettre au crédit des jeunes auteurs et réalisateurs soutenus par le Fonds des séries belges mis en place par la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

(suite…)

France 2 a acheté La Trêve

France 2 a acheté La Trêve

la treve 7.jpgPour un coup d’essai, c’est donc un coup de maître.
Non contente d’avoir damé le pion à la concurrence privée et d’avoir été sélectionnée dans les festivals à Berlin et Paris, la série belge La Trêve vient d’être achetée par France 2.
La session de droits a été signée entre François Tron, patron des chaînes RTBF et Vincent Meslet, directeur exécutif de France 2. Une belle reconnaissance pour le travail de toute une équipe emmenée par Matthieu Donck, Stéphane Bergmans et Benjamin d’Aoust et une très belle vitrine pour cette production portée par la RTBF, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la société Hélicotronc.

Ceci met un terme à plusieurs semaines de rumeurs (bien fondées) autour des négociations menées avec le groupe France Télévisions. Et si France 2 a emporté le morceau, ce n’est pas uniquement parce qu’elle s’est montrée plus généreuse que France 3…

(suite…)

La Trêve pousse la RTBF vers la série noire

La Trêve pousse la RTBF vers la série noire

la treve Drummer.jpgUn homme, un pont et un charmant village en contrebas, le long de la Semois. Pour tout le monde, l’histoire semble tristement banale: Driss Assani (Jérémie Zagba), jeune star de l’équipe de football locale, originaire du Togo, s’est suicidé. La solitude, sans doute….
Aussi lorsque l’inspecteur Sebastian Drummer (Guillaume Kerbusch, photo), clairement dépassé, vient chercher son nouveau collègue pour l’aider à constater les faits, c’est juste pour se rassurer et être en paix avec la procédure…
Mais à peine arrivé sur place, l’inspecteur Peeters (Yoann Blanc) est rapidement convaincu que l’affaire est plus complexe qu’il n’y paraît…

Fraîchement arrivé à Heiderfeld, après un drame personnel, Yoann Peeters a choisi de renouer avec le calme de la campagne gaumaise de son adolescence. Un choix dicté aussi par les besoins de sa fille, Camille (Sophie Breyer). Persuadé d’être face à un meurtre, Peeters décide de suivre son instinct au risque de bousculer tout le monde sur son passage, à commencer par le chef de corps Geeraerts (Jean-Henri Compère) et la bourgmestre du coin (Catherine Salée). Un zèle qu’on ne tardera pas à lui reprocher lorsqu’il se met à déterrer les vilains secrets de quelques-uns.

Ainsi démarre La Trêve*** série en 10 épisodes à découvrir ce dimanche à 20h50 sur La Une.

(suite…)

La Trêve: un trio pour rêver une série belge en grand

La Trêve: un trio pour rêver une série belge en grand

la treve pont.jpgLa RTBF lance ce dimanche La Trêve*** sa première série 100 % belge conçue par des jeunes créateurs venus du cinéma. Proposée en avant-première lors du Festival Are you series à Bozar et au Be Film Festival, elle ira dans 48 heures à la rencontre des… téléspectateurs.
A l’heure qu’il est toute l’équipe croise les doigts. Venus du cinéma ou du théâtre, techniciens, comédiens, scénaristes et réalisateurs ont relevé ensemble le pari de la série. En espérant être d’heureux défricheurs.    

La Trêve, c’est aussi l’histoire d’un trio fan d’histoires en tous genres: cinéma, Bande Dessinée, séries qui a choisi de tenter de relever ce défi belgo-belge…
Retour sur la genèse d’un projet au cours d’une conversation où la parole rebondit comme dans un thriller entre Stéphane Bergmans, Benjamin d’Aoust et Matthieu Donck.

(suite…)

La Trêve, polar belge, s’inscrit dans la veine danoise

La Trêve, polar belge, s’inscrit dans la veine danoise

DSC_1051.JPGVisite dans les coulisses de La Trêve, nouveau polar 100 % belge en tournage jusqu’à la fin juillet près de Bastogne.

A mesure que serpente la route qui mène vers l’ancienne clinique de Sainte-Ode, la forêt se fait plus présente, imposante. Mais le ressenti varie fortement selon que le ciel se voile au-dessus des cimes ou que le soleil enveloppe les troncs élancés. Le jeu des ombres prend alors un tout autre relief.

Au bout de la route, le grand bâtiment blanc, partiellement décrépit et inoccupé, s’étale. Le parking vide rappelle qu’ici on n’accueille plus de malades depuis que le regroupement régional a donné la priorité à l’hôpital de Libramont. Le sas, à peine franchi, un incroyable amoncellement de bibelots et de mobilier, entreposé dans l’attente d’une future scène à habiller, fait croire à l’installation d’une brocante éphémère. Durant trois mois, la clinique est transformée en studio géant, accueillant une dizaine de décors majeurs de la future série La Trêve, développée grâce au Fonds alimenté par la RTBF et la Fédération Wallonie-Bruxelles.

(suite…)