Mad Men, Empire: un petit Emmy Award pour la route ?

Mad Men, Empire: un petit Emmy Award pour la route ?

mad men final 4.jpgJour J moins trois avant la cérémonie des Emmy Awards, célèbres et très enviées récompenses de la télévision américaine qui seront décernées ce dimanche soir à Los Angeles. Si on peut raisonnablement penser que les jeux sont faits depuis longtemps, les enjeux de cette 67e cérémonie sont loin d’être négligeables. Qu’il s’agisse d’assurer sa sortie en beauté (Mad Men, Parks and Recreation) ou de signer une entrée remarquée (Better call Saul, Bloodline), chacun rêve de voir le jury sonner à sa porte. La distribution des précieuses statuettes revêt en effet une importance capitale tant pour les acteurs que pour les créateurs et les diffuseurs dans un secteur de plus en plus concurrentiel.

Dans le cas de Mad Men (sur AMC), la soirée s’annonce même cruciale puisqu’il s’agit de sa dernière saison. L’occasion pour Jon Hamm d’enfin décrocher la statuette de meilleur acteur dans une série dramatique après 7 nominations successives infructueuses. La création de Matthew Weiner finira-t-elle son parcours en beauté comme le fit Breaking Bad avant elle ? C’est l’espoir de toute l’équipe qui souhaite clore son parcours sous une couronne de lauriers.

(suite…)

Mad Men saison 7: «Ceci n’est pas la fin»

Mad Men saison 7: «Ceci n’est pas la fin»

mad men final.jpgDimanche soir,
le rideau est définitivement tombé sur l’aventure Mad Men***.
Don Draper a fait ses adieux aux nombreux fans qui l’ont suivi, au fil de sept saisons, sur la chaîne AMC.

Don (Jonn Hamm), ce quadra au look ravageur qui, à quelques exceptions près (l’alcool, les cigarettes et les femmes), s’est toujours retrouvé là où on ne l’attendait pas, prenant un malin plaisir à déstabiliser ses interlocuteurs et ses nombreux admirateurs.

Si vous n’avez pas encore terminé le parcours en sa compagnie, évitez de lire ce qui suit…

(suite…)

Mad Men: la fin de l’odyssée cinéphile de Don Draper

Mad Men: la fin de l’odyssée cinéphile de Don Draper

mad men s76.jpgBe TV entame ce soir l’ultime chapitre de la vie de Don Draper, un récit à la fois emblématique d’une époque (les années 60-70), ample (par l’univers reconstitué en détails) et singulier. A travers la vie de ce publicitaire mélancolique, séducteur et inconstant, c’est l’empreinte du réel sur la vie d’un homme que Matthew Weiner invite à mesurer.

A l’inconstance des événements historiques, Weiner a opposé la constance des comportements. Le dilettantisme assumé de Roger Sterling, l’ambition inassouvie de Pete Campbell, la détermination assumée de Peggy Olson, la séduction réfléchie de Joan Harris, les désillusions élégantes de Betty ex-Draper et le regard mi-insolent, mi-rebelle de Sally Draper sur les adultes qui l’entourent.
Les Mad Men*** se donnent rendez-vous ce lundi à 21h.

(suite…)

Mad Men: un homme, un style, une époque

Mad Men: un homme, un style, une époque

mad men s70.jpgJamais, sans doute, l’histoire d’un homme, véritable self-made man, n’aura suscité autant de passion et de fascination. Car même si Mad Men*** a perdu quelques fidèles au fil du temps, elle a accompli un indéniable parcours et livré une vraie tranche de vie avec ses 7 années, et autant de saisons, inscrites au compteur. Sept ans, un chiffre dont la symbolique n’aura échappé à personne que l’on soit amateur de félins ou de sagesse universelle.

Bien sûr, le public a connu d’autres enthousiasmes depuis lors: The Affair, The Honourable woman ou True Detective, pour ne citer qu’elles. Mais aucune de ces séries ne nous aura offert, à ce jour, une telle ampleur, une telle trajectoire humaine. Sept ans, un cycle de vie complet (avant la renaissance) pour un chat ou… un couple.
Les sept ultime épisodes démarrent ce dimanche 5/04 sur AMC aux Etats-Unis.

(suite…)

Black Mirror: le côté obscur du White Christmas

Black Mirror: le côté obscur du White Christmas

black mirror xmas.jpgCa ne risque pas d’arranger l’aversion que certains nourrissent à l’égard des réveillons.
Ce mardi à 21h, Channel 4 propose White Christmas, un épisode spécial mitonné aux angoisses technologiques.

Septième épisode de la série (anthologique) Black Mirror***, il mettra en scène Jon Hamm (Don Draper dans Mad Men) et la radieuse Oona Chaplin, petite-fille du grand Charlie (Game of thrones, The Hour). Un scénario en 90 minutes, toujours tenu secret, qui aura certainement de quoi donner de sueurs froides à tous les geeks de la terre et des sourires de connivence à tous les autres. Selon la fidèle réputation de cette série d’anticipation.

(suite…)