Commissaire Bancroft: sage duel de femmes en bleu

Commissaire Bancroft: sage duel de femmes en bleu

A sa demande, la jeune Katherine Stevens (Faye Marsay, à gauche sur la photo) se voit enfin confier une mission importante: la réouverture de quelques affaires non élucidées. Par hasard, l’une d’entre elles, intervenue dans les années 90, est la toute première affaire criminelle à laquelle a été confrontée sa supérieure hiérarchique, la très respectée commissaire Elizabeth Bancroft**. (au centre, sur la photo) En creusant le dossier, Stevens remarque très vite qu’il a été bâclé et que Bancroft connaissait bien mieux la victime qu’elle ne l’avait admis jusqu’ici.

Une découverte qui va mettre la jeune recrue en porte-à-faux vis-à-vis de ces collègues alors même que l’équipe de Bancroft planche sur une affaire potentiellement très délicate: faire tomber Athif, le chef du gang Kamara qui a placé la ville sous sa coupe.

Une série à découvrir ce samedi sur La Une, dès 21h05.

(suite…)

« Three Girls »: les ados perdues de Rochdale

« Three Girls »: les ados perdues de Rochdale

C’est un drame glaçant mais Three Girls*** est surtout une histoire vraie. Un récit en forme d’uppercut relaté par la BBC et proposé ce jeudi sur Arte. On y suit Holly, adolescente un peu brouillée avec ses parents, et mal dans sa peau depuis le déménagement de sa famille dans la banlieue de Manchester.

Dans cet univers gris, sans réel horizon, où des jeunes cherchent seulement à fuir ou à s’amuser, elle rencontre deux cousines, Amber et Ruby, toujours en quête d’une fête où s’éclater et faire de nouvelles rencontres. Même si parfois, l’alcool aidant, les choses dérapent sérieusement.

Série couronnée en Grande-Bretagne de 5 Bafta Awards, Three Girls est à voir ce jeudi à 20h55 sur Arte.

(suite…)

Unforgotten: déterrer les fantômes du passé

Unforgotten: déterrer les fantômes du passé

Unforgotten S2.jpgUn corps abandonné au fond d’une valise étanche, découverte lors du dragage d’une rivière. Ainsi commence la nouvelle enquête de l’inspectrice en chef Cassie Stuart (formidable Nicola Walker vue aussi dans la série River et plus récemment dans The Split) et de son adjoint Sunil Khan (Sanjeev Bhaskar).

Une affaire d’autant plus complexe que les faits pourraient remonter à plus de trente ans. Mais ce type d’énigme et de défi ne fait pas peur au duo d’enquêteurs spécialisés dans les crimes presque oubliés.

En six épisodes, le tandem, épaulé par une équipe d’enquêteurs chevronnés, va tenter de démêler le réseau inextricable de relations souterraines que cette affaire va mettre au jour. L’intrigue gagne en épaisseur à chaque épisode en raison de tout ce que les personnes liées de près ou de loin à cette disparition ont préféré oublier…

France 3 diffuse enfin la saison 2 de l’intrigue policière britannique Unforgotten** ce jeudi dès 20h55.

(suite…)

« Killing Eve »: Espionne Sandra Oh, lève-toi

« Killing Eve »: Espionne Sandra Oh, lève-toi

Killing Eve Sandra Oh.jpgDe Phoebe Waller-Bridge, on apprécie le sens aigu de l’observation, le soin apporté au réalisme et à l’humain. On se souvient aussi de l’étonnante autodérision de Fleabag, comédie décapante sur une jeune adulte tentant de ne pas se laisser gagner par la dépression. Elle y tenait le rôle principal tel un miroir tendu aux prestations qui l’ont fait remarquer dans le milieu du stand up.

Avec Killing Eve, sa nouvelle série pour BBC America présentée en compétition au Festival CanneSéries cette semaine, la scénariste britannique démontre sa maestria une fois de plus mais dans le domaine du drama, cette fois.

Epaulée par les comédiennes Jodie Comer (renversante dans la série Thirteen) et Sandra Oh, rendue mondialement célèbre par son rôle dans Grey’s Anatomy, la créatrice dynamite le thriller d’espionnage et propose deux nouveaux personnages féminins hauts en couleur dont on regrette de ne pas pouvoir connaître d’emblée les futurs démêlés.

(suite…)

Indian Summers: le déclin de l’Empire britannique

Indian Summers: le déclin de l’Empire britannique

indian summers.jpgLes goûts du public sont éclectiques. Voilà pourquoi on peut parfaitement être fasciné par les thrillers scandinaves et se délecter des sagas historiques britanniques.
Dans cette grande tradition en costumes, complots et falbalas, Arte propose  Indian Summers**, une fresque qui scrute le déclin de l’Empire britannique en Inde dès 1932.

A l’époque où la bonne société se repliait sur les contreforts de l’Himalaya pour profiter de la fraîcheur relative des plantations de thé. L’heure du fameux breuvage est d’ailleurs fixée exceptionnnellement à 20h55 sur Arte, ce jeudi.

Entre exotisme assumé, effluves romanesques et faits historiques (l’emprisonnement de Gandhi), cette série signée Paul Rutman nous promet voyage en train, différences de classes, coups de feu dans la nuit, secrets, jalousies, passions interdites, aveuglement britannique et aspirations nationalistes indiennes.

 

(suite…)