Veep, Boss, House of cards: la politique rend fou

Veep, Boss, House of cards: la politique rend fou

veep 3.jpgInefficaces, roublards, menteurs, parieurs, lents à la détente, gaffeurs, maladroits, cassants: la liste des défauts des membres de l’équipe de Selina Meyer est longue, très longue. On avait déjà pu s’en rendre compte lors de la 1e saison et, bien sûr, les choses ne s’arrangent pas au cours de cette deuxième salve, proposée dès ce mercredi à 20h45 sur Be séries.

Déclarations mensongères ou ineptes, bévues, blagues de pochtrons et humour au ras des pâquerettes: rien n’est épargné à la vice-présidente des Etats-Unis, traditionnellement appelée Veep**, en raison des initiales de sa fonction (VP).

A l’heure des élections de mi-mandat, Selina Meyer espère bien faire reconnaître son rôle croissant aux côtés du Président, un plan qui ne sera pas aisé à mettre à exécution tant les obstacles s’accumulent.

(suite…)