Les femmes, ce sont les séries qui en parlent le mieux

Les femmes, ce sont les séries qui en parlent le mieux

Depuis octobre 2017 et l’éclatement de l’affaire Weinstein, «les femmes sont décidées à prendre le pouvoir et à s’organiser.» Pointant la fin des archétypes et des stéréotypes, interrogeant les représentations renouvelées, Iris Brey suit le mouvement en cours dans la société et les médias.

Le temps est enfin venu de changer les règles du jeu à Hollywood, note-t-elle. «Une transition difficilement imaginable sans une forme de violence. Et les séries se chargent de mettre en scène cette violence» écrit-elle en introduction de son livre Sex and the series revenu en version augmentée, après une première édition en 2016. Un ouvrage qui mérite de s’allonger sous le sapin.

(suite…)

Golden Globes 2018: Big Little Lies, The Handmaid’s tale, les lauriers de la révolte

Golden Globes 2018: Big Little Lies, The Handmaid’s tale, les lauriers de la révolte

golden globes 2018.jpgDes hommes et femmes montant sur scène habillés en noir afin de dénoncer les violences faites aux femmes et la chape de silence imposée par l’industrie hollywoodienne sur ces pratiques aussi odieuses que méconnues. C’est l’une des images fortes de la soirée de remise des Golden Globes hier soir à Los Angeles et ce fut, forcément le cas de l’équipe de Big Little Lies (photo), parmi tant d’autres.
Rien d’étonnant à cela puisque la question de cette violence faite aux femmes est au coeur de la série de David E. Kelley, produite par Reese Whiterspoon et Nicole Kidman, sacrée meilleure mini-série lors de cette 75e édition, au même titre que Nicole Kidman sacrée meilleure actrice.

Sans réelle surprise, le palmarès 2018 a reflété les préoccupations de l’industrie hollywoodienne sur le grand comme le petit écran, depuis que l’affaire Weinstein a révélé au grand jour les abus dont se rendaient coupables un certain nombre de producteurs ou d’acteurs de cinéma et de télévision.

(suite…)