Gloria, Un Homme d’honneur: à qui profitent les adaptations de séries internationales ?

Gloria, Un Homme d’honneur: à qui profitent les adaptations de séries internationales ?

Cette semaine, deux nouveaux « remakes » s’inscrivent sur les écrans belges et français: Gloria avec Cécile Bois (dimanche à 20h50 sur La Une et TF1, jeudi, à 21h05), Un homme d’honneur (La Une, jeudi, 20h30 et lundi à 21h05 sur TF1) avec Kad Merad et Gérard Depardieu entre autres… Pourquoi un tel engouement pour les adaptations de séries étrangères a de quoi inquiéter ?

(suite…)

Twilight Zone explore les grandes peurs américaines d’hier et d’aujourd’hui

Twilight Zone explore les grandes peurs américaines d’hier et d’aujourd’hui

Le « remake » de la série des années 60, conçu par Jordan Peele, est présenté ce samedi à 15h30 au Festival Séries Mania, quelques jours avant sa diffusion aux Etats-Unis. A la conception de cette série, on retrouve un réalisateur aussi déterminé que Rod Serling à pointer du doigt les « bizarreries » et nombreux dérapages de la société américaine

(suite…)

Twin Peaks saison 3 : le jeu de piste a repris

Twin Peaks saison 3 : le jeu de piste a repris

Twin Peaks 31.jpgLa saison 3 de Twin Peaks s’ouvre sur des images familières: l’invitation que Laura Palmer (Sheryl Lee) adressait 26 ans plus tôt à l’agent Dale Cooper (Kyle MacLachlan).
Sol aux formes géométriques, musique emblématique et grand rideaux rouges: tout y est… Même le générique revisité en mode fondu enchaîné et kaléidoscopique, dont la musique est restée heureusement inchangée…
Un paysage dans la brume défile ainsi que l’image de la cheminée d’une usine désaffectée, les couloirs vides du lycée, la célèbre vitrine où apparaît la photo de Laura Palmer: le lien avec la 1ère saison est fait immédiatement.

« Vous êtes loin de comprendre » prévient le vieil homme s’adressant à l’agent Cooper. A moins que cet avertissement ne soit pour nous ?
La suite va en effet démontrer que Twin Peaks*** n’a pas fini de nous étonner. La saison 3 s’est ouverte dimanche soir aux Etats-Unis et à une heure plus décente, hier sur Be TV.

(suite…)

Twin Peaks: retour en flammes ?

Twin Peaks: retour en flammes ?

Twin Peaks S3.jpgUn rougegorge sur une branche, de grandes lettres vertes en surimpression et une musique lancinante (signée Angelo Badalamenti) reconnaissable entre toutes… Des étincelles dans une scierie, l’image d’un paysage montagneux, celle d’une cascade et d’un cours d’eau : en revoyant ces images désincarnées, 27 ans plus tard, on peine à imaginer l’impact que Twin Peaks s’apprêtait à avoir sur l’univers de la télévision et des séries.

Lorsque le cinéaste David Lynch et son complice Mark Frost proposent leur série le 8 avril 1990 sur ABC, les Etats-Unis en prennent plein la vue. Ce qui démarre comme un banal « murder mystery » prend rapidement une tournure plus radicale: intrigue aux ramifications complexes, communauté urbaine pleine de secrets et de mystères, galerie de personnages étranges à la limite des freaks, duo de flics incertain et jeunesse en déshérence.
Le tableau brossé par David Lynch, en 10 épisodes seulement (saison 1) surprend et, parfois même, glace les sangs. D’autant qu’il ne tarde pas à dévoiler ses parts les plus torturées.
Au cours de cette quête, la logique est régulièrement écartelée, les apparences sont forcément trompeuses et le surnaturel est sans cesse réinjecté à grands coups de fantasmagories.

Vingt-sept ans plus tard, la folie s’empare du petit et du grand écran. Twin Peaks: the return sera diffusé dimanche soir sur Showtime et en simulcast (à 3h dans la nuit de dimanche à lundi) sur Be TV, avant d’être projeté au Festival de Cannes le 25 mai. Le mythe n’a pas faibli…

(suite…)