Cinq ans après, « MeToo n’a rien changé sur les tournages en France et en Belgique »

Cinq ans après, « MeToo n’a rien changé sur les tournages en France et en Belgique »

Face à ce constat, une campagne de formations contre les violences sexistes est lancée ce lundi 10 octobre en Belgique afin de changer le climat qui règne sur certains tournages. Où la promiscuité et la précarité des statuts donnent lieu à divers types de violences (sexistes). Dans de nombreux pays (France, États-Unis, Grande-Bretagne, Suède), ces formations sont obligatoires.

(suite…)

Golden Globes 2018: Big Little Lies, The Handmaid’s tale, les lauriers de la révolte

Golden Globes 2018: Big Little Lies, The Handmaid’s tale, les lauriers de la révolte

golden globes 2018.jpgDes hommes et femmes montant sur scène habillés en noir afin de dénoncer les violences faites aux femmes et la chape de silence imposée par l’industrie hollywoodienne sur ces pratiques aussi odieuses que méconnues. C’est l’une des images fortes de la soirée de remise des Golden Globes hier soir à Los Angeles et ce fut, forcément le cas de l’équipe de Big Little Lies (photo), parmi tant d’autres.
Rien d’étonnant à cela puisque la question de cette violence faite aux femmes est au coeur de la série de David E. Kelley, produite par Reese Whiterspoon et Nicole Kidman, sacrée meilleure mini-série lors de cette 75e édition, au même titre que Nicole Kidman sacrée meilleure actrice.

Sans réelle surprise, le palmarès 2018 a reflété les préoccupations de l’industrie hollywoodienne sur le grand comme le petit écran, depuis que l’affaire Weinstein a révélé au grand jour les abus dont se rendaient coupables un certain nombre de producteurs ou d’acteurs de cinéma et de télévision.

(suite…)

Big Little Lies: sous la plage, la rage

Big Little Lies: sous la plage, la rage

Big little lies.jpgRien de pire que des mères en compétition au sujet de leurs rejetons. Cette réalité, beaucoup d’hommes et de femmes la confesseront sans peine.
On sait d’ailleurs, depuis The slap, à quel point les relations entre adultes peuvent virer à l’aigre lorsqu’une dispute implique l’un des enfants du groupe. Or c’est de cette réaction à la fois viscérale et épidermique dont parle Big Little Lies*** où une simple bagarre d’école entraîne un groupe d’adultes sur le sentier de la guerre.

Entre frustrations, rivalités et non dits, le vernis social se fissure pour laisser place à des sentiments et des actes peu recommandables. Ils sont autant le fait des pères que des mères de Monterey, cette riche petite communauté côtière du Nord de la Californie qui, soudain, s’enflamme aux yeux de tous.

Mais le propos de cette mini-série HBO en 7 épisodes – à découvrir dans la nuit de dimanche à lundi (à 3h du matin) ou lundi à 21h sur Be 1 – dépasse de loin la surface sociale mondaine à laquelle elle se réfère dans un premier temps.

(suite…)