Le plein de séries à Noël (1): it’s showtime folks !

Le plein de séries à Noël (1): it’s showtime folks !

better call saul.jpgAvec la trêve de Noël et les bilans de fin de saison qui s’annoncent, les vacances d’hiver peuvent être l’occasion de rattraper son retard, de se faire plaisir avec un coffret d’anthologie, ou de combler ses lacunes de sériephile.
Et pour commencer, voici trois propositions de séries savoureuses à glisser au pied du sapin. Pour ceux qui chercheraient avant tout à sourire sous le gui.

Dans une prochaine note, on causera de ces séries qui manient l’aventure ou le drame comme nulle autre avant elles car, même en temps de fête, l’émotion n’est pas bannie. Et comme le dirait Saul Goodman (photo), pratiquement snobé par l’Académie des Golden Globes, « it’s showtime folks ! » quoi qu’il advienne…

(suite…)

Derniers virages pour « Breaking Bad »

Derniers virages pour « Breaking Bad »

Breaking-Bad.jpgArte entame ce vendredi à 22h40* la diffusion du dernier volet des démêlés de Walter White.
Une
saison 5 allongée (16 épisodes) mais déclinée en deux parties. Retour sur les composants (chimiques) d’un cocktail explosif. Attention, plus dure sera la chute…

Breaking Bad***, c’est l’histoire d’une réaction chimique. Une vaste transformation qui touche un homme au plus profond de son être (physiquement et mentalement) et ravage son entourage dans le même mouvement.
Jusqu’à ce qu’il se découvre atteint d’un cancer aussi foudroyant qu’incurable, Walter White était un prof de chimie banal, moqué par ses élèves et gentiment houspillé par sa femme. Un pâle type dont il était extrêmement facile de se payer la tête. Sa dérive en roue libre va marquer l’histoire des séries.

(suite…)

« Breaking Bad »: Vince Gilligan souhaite « une fin à la hauteur des débuts »

« Breaking Bad »: Vince Gilligan souhaite « une fin à la hauteur des débuts »

breaking bad 4.jpgExcellente pioche en cette édition 2013 ! Pour Deauville Saison 4, son week-end consacré aux séries, le Festival du cinéma américain accueillait Vince Gilligan, créateur de la fameuse Breaking Bad.
Célèbre, la série l’est à double titre puisque sa fin prochaine* (programmée dans 3 semaines) mobilise les critiques et les fans.
En outre, on vient d’apprendre qu’elle allait entrer dans l’édition 2014 du Guiness Book des records. Pas dans une catégorie folklorique mais bien avec le titre très enviable de «série la plus appréciée par la critique» avec un score de 99/100 récolté sur le site Metacritic.com. Du jamais vu.

Un concert de louanges devant lequel Vince Gilligan garde la tête parfaitement froide. Modeste, il a d’ailleurs souligné tout ce qu’il doit à ses maîtres: Chris Carter et Frank Spotnitz avec lesquels il a travaillé durant 7 années sur X-Files, maîtresse ès science-fiction. Une collaboration qui est le socle d’une solide amitié puisque l’on a pu voir chaque membre du binôme (Frank Spotnitz – Vince Gilligan) venir assister au débat auquel était convié l’autre, à Deauville.

*Une ultime saison proposée à partir du 4 octobre sur Be séries.

(suite…)