L’Accident: Bruno Solo, enquêteur malgré lui

L’Accident: Bruno Solo, enquêteur malgré lui

L'accident.jpgDeux ans après sa programmation dans le cadre du Festival de la fiction TV de La Rochelle, L’Accident* arrive seulement sur les écrans de France 3.

Le comédien Bruno Solo, qui est aussi producteur de la mini-série et a participé à l’adaptation du scénario, y apparaît sous les traits de Gabriel Cauvy, devenu veuf suite au décès de sa femme dans un mystérieux accident de la route. Mystérieux parce que sa femme a été retrouvée ivre, dans sa voiture arrêtée en contresens sur la nationale. Deux « détails » qui ont leur importance puisque Rebecca (Emma Colberti) ne buvait pas et était très prudente au volant.

Face à la volonté de la gendarmerie de classer l’affaire, Gabriel, incrédule et révolté, décide de mener l’enquête lui-même afin de laver la réputation de Rebecca aux yeux de tous et particulièrement aux yeux de leur fille Luna. Enquête à suivre en six épisodes dès ce jeudi à 20h55.

(suite…)

Les 7 vérités: enlèvement et faux-semblants

Les 7 vérités: enlèvement et faux-semblants

seven types of ambiguity 3.jpgAvec Seven types of ambiguity** (les 7 vérités), le créateur australien Tony Ayres s’offre une variation originale sur une thématique très balisée : la disparition d’un enfant. Car ce n’est pas l’enquête policière qui occupe le coeur de la série mais bien la façon dont l’événement est vécu par six personnes gravitant autour de l’enfant enlevé. Chacun réagit en fonction de son histoire personnelle, de ses failles et de ses doutes.

En découvrant cette riche plongée dans la psyché de six adultes aux vies très éloignées les unes des autres, on pense forcément à In treatment (En analyse) et à The Affair d’Hagai Levi – qui proposent également une alternance des points de vue -, mais Tony Ayres avait déjà exploré ce type de narration dans sa précédente et percutante série The Slap (La gifle) également proposée sur Arte. Les six épisodes sont à suivre jeudi et vendredi à 20h55.

(suite…)

“Skam”: une bande de potes en temps réel

“Skam”: une bande de potes en temps réel

Skam B Saison 1.jpgComment résister à l’énergie décomplexée d’Imane, tête brûlée souvent vénère ?
Au sourire d’Alexia, la «meilleure pote», hilare et toujours partante ? Au bon sens et à la lucidité de la discrète mais futée Manon ? A la sensibilité de la jolie mais torturée Emma malheureuse depuis qu’elle est en guerre avec Ingrid ?
Ou au charme désarmant de Daphné qui rêve d’organiser la fête «la plus importante de toute l’année» ?

Inscrites dans le même lycée, chacune pense jouer sa vie au jeu cruel de l’amour et de la popularité. Entre Facebook et Instagram, le terrain miné des réseaux sociaux est celui sur lequel chacun se jauge et se juge, en multipliant les vannes ou en se faisant mousser.

(suite…)

Big Little Lies: sous la plage, la rage

Big Little Lies: sous la plage, la rage

Big little lies.jpgRien de pire que des mères en compétition au sujet de leurs rejetons. Cette réalité, beaucoup d’hommes et de femmes la confesseront sans peine.
On sait d’ailleurs, depuis The slap, à quel point les relations entre adultes peuvent virer à l’aigre lorsqu’une dispute implique l’un des enfants du groupe. Or c’est de cette réaction à la fois viscérale et épidermique dont parle Big Little Lies*** où une simple bagarre d’école entraîne un groupe d’adultes sur le sentier de la guerre.

Entre frustrations, rivalités et non dits, le vernis social se fissure pour laisser place à des sentiments et des actes peu recommandables. Ils sont autant le fait des pères que des mères de Monterey, cette riche petite communauté côtière du Nord de la Californie qui, soudain, s’enflamme aux yeux de tous.

Mais le propos de cette mini-série HBO en 7 épisodes – à découvrir dans la nuit de dimanche à lundi (à 3h du matin) ou lundi à 21h sur Be 1 – dépasse de loin la surface sociale mondaine à laquelle elle se réfère dans un premier temps.

(suite…)