Trois nouveaux projets s’ajoutent à la manne de la quinzaine de séries belges en cours de développement, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et la RTBF. L’un mettra en lumière Charleroi (Pays Noir), l’autre sera ancré à Bruxelles (Pas perdus) et le dernier explorera des phénomènes étranges (Syndrome).

Trois autres projets, déjà en cours de développement grâce au Fonds séries, passent en phase 2 : il s’agit de Talk-talk, Ouestèrne et #Innocents.

Un décor emblématique, un scénario qui déménage et un focus culturel bienvenu dans le contexte sanitaire exceptionnel que l’on vient de vivre. Voici venir Pays Noir d’Etienne Bloc, Christophe Beaujean et Camille Didion.

Le pitch ? Pour sauver sa salle de concert menacée de fermeture, Lykoz, un jeune rappeur aussi mégalo que fauché, entraîne Giulia, ex-avocate d’affaires grillée par un scandale, dans la création d’un cabinet d’avocats totalement atypique. Socialement inapte, Giulia se retrouve rapidement à défendre les habitués du club, avec l’aide d’un Lykoz qui n’a jamais vu que le cachot du Palais de Justice. Bienvenue au Street Tease, le dernier bastion de résistance hip-hop de Charleroi.

Pas perdus propose une troisième plongée dans l’univers judiciaire, après Pandore et Pays Noir.
A la barre, un duo féminin : Solange Cicurel et Marie Enthoven, cocréatrice de la série Invisible.
Soit l’histoire de Louise Vendel, 23 ans, qui prête serment comme avocate au Barreau de Bruxelles. Après cinq années en droit et un diplôme obtenu avec grande distinction, cette cérémonie marque le début de son stage. Pourtant, au fond d’elle, Louise doute. Entre erreurs et victoires, Louise trouvera-telle sa vocation dans ce monde ultra codifié ?

Syndrome, le troisième projet soutenu est un murder mystery qui explore, « avec une pointe d’ironie, le thriller paranoïaque et sociologique ». L’intrigue se déroule dans deux tours se faisant face, l’une de bureaux chics, l’autre de logements à bas loyers, dont les occupants subissent « différents phénomènes d’altération physique et mentale ». Une série en six épisodes coproduite par Artémis Productions qui est aussi le premier projet né au sein de la Belgian Murder Academy, mise en place par la RTBF entre septembre 2020 et janvier 2021.

Trois autres séries – Talk-talk, Ouestèrne et #Innocents -, déjà présentées précédemment, poursuivent leur développement en phase 2. Le polar fantastique Talk Talk, créé par Romain Renard et Olivier Tollet, interroge notre rapport à la mort; le polar décalé Ouestèrne imaginé par Jérémie Bidet et Jonathan Becker, aborde le thème du déracinement et est désormais produit par Entre Chien et Loup. Une bonne nouvelle alors que la série avait dû être mise en pause en… octobre 2016. Quant à #Innocents – signé par Fred Muzzi, Hisham Insaan, David Bourgie, Martin Brossollet, Raphaël Baudet et Yann Vivane – il va plonger le public dans un faits divers débouchant sur une traque ponctuée de dilemmes moraux.

Calendrier de diffusion et de tournages

En plus de Coyotes (6 x 46′) actuellement en cours de diffusion, trois autres séries seront prochainement à l’écran : Baraki (20 x 26′) est attendu sur la RTBF à l’automne après sa diffusion ce printemps sur Be tv tandis que Pandore (10 x 52′) et Fils De, qui viennent de boucler leur tournage, sont attendus en 2022.

Côté tournage, Des Gens Bien, le nouveau projet de l’équipe de La Trêve, sera tourné cette année. En six épisodes, la série explore les démêlés d’un couple de trentenaires, Tom et Laura, qui ont décidé de monter une arnaque à l’assurance-vie. Soit l’histoire de « gens bien qui, a priori, ne voulaient faire de mal à personne… »  Tournage en 2021 aussi pour Attraction de Barbara Abel, Sophia Perié et Gilles de Voghel qui sonde les soupçons s’immiscant au sein d’un couple lorsqu’un meurtre est commis. Quant au tournage de la saison 3 d’Ennemi Public, il aura lieu en 2022.

La prochaine date de dépôts de projets est fixée au 13 août. Infos pratiques à retrouver sur le site de la FWB en suivant le lien bleu.

Karin Tshidimba