Nerds, geeks et losers ont pris le pouvoir dans les séries

Nerds, geeks et losers ont pris le pouvoir dans les séries

lthe-big-bang-theory.jpgAprès les bons pères de famille et les femmes conquérantes, auscultés la semaine dernière (cf. L’Amérique dans le miroir des séries), le documentaire L’Amérique en prime time*** se penche ce samedi à 22h35 sur Arte, sur les personnages «hors normes», les cas désespéré… Les excessifs, les nerds, les geeks, les inadaptés sociaux: une joyeuse faune à laquelle la télévision a toujours réservé un accueil particulier. En témoigne le succès d’une série comme The Big Bang Theory, par exemple… Car, en plus d’être touchants et/ou hilarants, ils expriment souvent tout haut ce que tout le monde pense tout bas… «Ils s’acceptent, ils assument leur différence du coup, on les adore» résume un des scénaristes interrogés.

Dans le genre, la série «Twin Peaks» de David Lynch a évidemment posé un jalon majeur en 1990. 
« Twin Peaks reste une référence absolue pour les scénaristes, les gens en parlent tout le temps, aujourd’hui encore » souligne Diablo Cody, auteure d’une jolie bombe conceptuelle lancée en 2009 «United states of Tara».

(suite…)