Plus de 60 séries internationales présentées en avant-première, sans oublier les rencontres, les masterclasses et les séances de dédicace… Avouez qu’il y a pire comme programme pour ce dernier week-end du mois d’août. Entre voyage dans les profondeurs de la mer et balade dans les étoiles, le dépaysement est garanti…

Premier écho de Séries Mania qui a fait son grand retour à Lille, hier soir, après une année d’éclipse et un report, avec une soirée d’ouverture marquée par la remise du tout premier Series Mania Etoile Award à la comédienne et chanteuse Audra McDonald, star de The Good Fight. Après la présentation du jury, présidé par le scénariste et réalisateur israélien Hagai Levi (In treatment, The Affair), place à la série britannique Vigil. Une enquête en eaux troubles au cours de laquelle il s’agit de passer au peigne fin l’équipage d’un sous-marin.

En quelques secondes, l’immersion est totale. Avec Vigil, nouveau thriller réalisé par James Strong (Liar), pas le temps de tester la température de l’eau ou de passer par le petit bassin, le Britannique nous entraîne d’emblée vers les grandes profondeurs. En quelques minutes, un petit bateau de pêche est en effet entraîné par le fond par un de ses filets resté mystérieusement bloqué. Le HMS Vigil, élément majeur de la dissuasion nucléaire britannique, patrouillait justement dans les parages, au large de l’Ecosse. L’incident donne, au commandant de bord, toutes les raisons de craindre de ne pas avoir été le seul à frayer dans ces eaux profondes, au-dessous du chalutier, ce qui pourrait représenter un menace majeure pour la sécurité de l’État britannique… De plus, un membre de l’équipage est retrouvé mort dans sa cabine.

Dans son premier épisode, la mini-série, en six volets, joue à fond la carte du thriller et du suspense étouffant, tandis que les profils psychologiques de ses différents protagonistes se dessinent à peine. On est bien sûr impatients d’en découvrir davantage…

Le lieu de l’intrigue donne une résonance particulière au terme de huis-clos, l’attaque de panique et la claustrophobie n’étant jamais loin à bord du sous-marin. C’est surtout le cas pour son actrice principale, Suranne Jones (vue dans Doctor Foster et Gentleman Jack) qui sort d’un épisode de dépression et d’anxiété aiguë. Partageant l’affiche avec Rose Leslie (Game of Thrones, Downton Abbey) les deux femmes doivent coordonner leurs efforts pour tenter de percer les secrets de la Grande Muette, un défi qui s’annonce corsé… La série sera lancée ce week-end sur la BBC et était donc présentée en avant-première à Séries Mania, jeudi soir. Elle sera diffusée prochainement sur Arte.

La journée de ce vendredi est placée sous le signe de l’Américaine Audra McDonald, auréolée depuis hier soir de son Series Mania Etoile Award. L’actrice rencontrera le public à partir de 18h30 à l’UGC et évoquera sa carrière à Broadway et sur le petit écran.

Karin Tshidimba, à Lille