House of cards saison 6: La Présidente et ses ennemis

House of cards saison 6: La Présidente et ses ennemis

Face aux accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles portées à l’encontre de l’acteur Kevin Spacey, la production d’House of Cards n’avait pas d’autre choix que de mettre fin à son contrat. Restait à trouver comment intégrer cette défection dans la série. Beau Willimon, son créateur, a opté pour l’option la plus radicale qui soit : la mort du Président, comme le révélait déjà la bande-annonce mise en ligne il y a plusieurs semaines. Un décès qui permet à sa veuve, Claire Underwood (Robin Wright), de satisfaire des ambitions longtemps refoulées, malgré la méfiance de l’entourage présidentiel et les menaces qui pleuvent.

Les 8 épisodes de la saison 6 sont proposés en marathon ce samedi dès 13h20 sur Be Séries. Mais aussi sur Netflix. L’occasion de découvrir que malgré la disparition de Francis Underwood, son passé risque bien de hanter longtemps encore le Bureau ovale.

(suite…)

Baron Noir saison 2: le retour du Machiavel du Nord

Baron Noir saison 2: le retour du Machiavel du Nord

Baron Noir Elysée.jpgLa saison 1 a vu la chute du Baron Noir***, Philippe Rickwaert, député-maire du Nord (campé par Kad Merad), pour détournement de fonds.
La saison 2, lancée lundi dernier sur Canal+ en France, le voit tenter de se relever et de remonter au sommet.
A priori, il a tout perdu: il est inéligible et son compte en banque est vide alors que se profile son procès. Mais l’homme qui ne vit, ne mange et ne dort que pour la politique, a conservé cette rage de vaincre qui tient en respect ses partisans comme ses détracteurs.

L’ancien militant de Dunkerque, charismatique conseiller de l’ombre qui hante le coeur de l’Elysée, jure qu’il n’a pas changé : il a conservé ses valeurs de gauche, son bagout et ses réflexes de grand stratège. Le mensonge (de haut vol) en prime.

Avec l’élection présidentielle qui se profile – elle oppose Amélie Dorendeu, jouée par Anna Mouglalis, candidate du Parti socialiste, à Lionel Chalon (Patrick Mille), candidat du Front national -, la série va à nouveau aborder la question de la solitude du pouvoir, de la force du langage politique et du poids des institutions.

(suite…)

Insecure: avec Issa Rae, la maladresse est un art

Insecure: avec Issa Rae, la maladresse est un art

Insecure.jpgLancée en octobre dernier par HBO, cette mini-série (8 épisodes) est d’abord née sur le net où sévissait avec succès sa créatrice et actrice principale, la comédienne d’origine sénégalaise, Issa Rae.
Comme son nom l’indique Insecure** s’intéresse à une jeune trentenaire en plein doute concernant son couple, son job et ses relations avec son entourage.

Dans l’association où elle travaille, Issa supporte de plus en plus difficilement le regard condescendant de ses collègues blancs aux yeux desquels elle apparaît trop souvent comme la « caution ethnique » de cette asbl s’adressant à un public noir et défavorisé. Sans compter qu’elle peine à supporter la passivité d’une majorité de Blancs face aux difficultés rencontrées par les Noirs.

(suite…)

Baron Noir: Canal+ plonge en politique

Baron Noir: Canal+ plonge en politique

baron noir.jpgTout commence avec le débat de l’entre-deux tours, ce moment politique majeur où l’avenir des deux candidats à la présidentielle française se joue. Pour Francis Laugier (Niels Arestrup), candidat socialiste, tout irait pour le mieux si une histoire de caisse noire ne risquait pas de lui exploser à la figure en raison des manoeuvres de l’un de ses plus proches collaborateurs: Philippe Rickwaert (Kad Merad).
Pour sauver sa peau, Laugier sacrifie celle de Rickwaert, une décision que ce dernier n’est pas prêt de lui pardonner. Défini par son engagement politique, le député-maire Rickwaert est un self made man qui ne conçoit pas sa vie en dehors du parti ou du combat politique. Personnage volcanique et sanguin, il a un but et il avance à tout prix. Il ne lâche jamais rien, ni personne. A moins, bien sûr, que cela ne s’avère nécessaire.

Décrite comme une plongée des Soprano dans le bain politique, Baron Noir***, série créée et écrite par Eric Benzekri et Jean-Baptiste Delafon ne fait pas mystère de sa grande part documentaire. Car si les personnages sont fictifs et résultent de l’agrégation de plusieurs trajectoires, les faits relatés sont très proches de la vérité.Comme on a pu le constater lors de la diffusion des premiers épisodes dans le cadre du Fipa à Biarritz.

(suite…)