Alexandre Astier s’affirme contre une fiction en liberté surveillée

Alexandre Astier s’affirme contre une fiction en liberté surveillée

alexandre astier.jpgLe scénariste Alexandre Astier n’y va pas par quatre chemins. Son avis sur la fiction française est plutôt tranché.
«Cela dépend franchement de ce qu’on regarde Il y a des bricoles ringardes, un vernis dans lequel on s’embourbe encore comme si c’était du goudron.»
Un point de vue clair, des préférences nettes, voilà bien le moins que l’on puisse attendre du président du jury du Festival de La Rochelle 2013.

 

(suite…)