Inspirée de faits réels, cette mini-série met en lumière le travail d’anonymes qui se mobilisent en cas de disparition d’enfants et devancent même la police. A voir sur la RTBF et Auvio dès ce jeudi 6/06

Les chiffres font froid dans le dos: en France, un enfant disparaît toutes les 12 minutes. Pour les retrouver, les premières 72 heures sont décisives, selon les dires mêmes de la police. Pourtant, rares sont les commissariats en mesure de se mobiliser sur chaque disparition aussi rapidement.

Julien Castaneda (Eric Cantona) se rend au commissariat pour signaler la disparition de sa fille unique, Alia, élève modèle et jeune fille plutôt sérieuse. Mais les antécédents de l’homme, qui a eu affaire à la police, plaident contre lui. Aidé par son meilleur ami Nass (Arié Elmaleh, parfait en pote disponible aux intérêts curieux) et Charlie (Marilyn Alma), la surveillante du lycée de sa fille, Castaneda décide de mener l’enquête lui-même.

Eric Cantona est le personnage central de la nouvelle mini-série française « Brigade anonyme ».

Sans surprise, Eric Cantona se glisse parfaitement dans le costume de ce personnage fort en gueule, justicier malgré lui, qui n’y va pas par quatre chemins. Après avoir porté le témoignage du Rugbyman Sébastien Boueilh, victime d’abus dans son enfance, mis en lumière dans la fiction Le Colosse aux pieds d’argile, le voici au coeur d’une nouvelle mini-série, coproduite par M6 et baptisée Brigade anonyme**.

Des citoyens mobilisés et solidaires

Une intrigue inspirée de la véritable histoire de Béor, photographe et producteur de musique, dont la fille Assia disparaît un soir de 2019 à Drancy. Alors que la police lui conseille de patienter, le père, furieux, décide de se mettre en quête de sa fille, seul ou presque, puisqu’il est rapidement épaulé par quelques amis et la puissance des réseaux sociaux. Lorsqu’Assia est retrouvée 400 km plus loin, aux mains d’un déséquilibré, tout le monde salue le courage du père de famille qui a permis à sa fille d’échapper au pire. Ces méthode souvent musclées et parfois hors-la-loi ont mené à la création de la Ligue des disparus anonymes (LDA) qui affirmait, en juillet 2023, avoir déjà retrouvé 137 disparus en France. De quoi imaginer d’autres enquêtes sur le petit écran…

Librement inspirée par cette trame, la série bénéficie du jeu enlevé de son trio central – Eric Cantona, Arié Elmaleh,Marilyn Alma – malgré des dialogues parfois en panne d’inspiration. Une saison 2 est déjà en cours d’écriture. Les six nouveaux épisodes proposeront autant de nouvelles enquêtes, dont celle menée en parallèle par la capitaine Florence Malherbe (Helena Noguerra), tout en permettant à la série d’approfondir le passé des personnages principaux.

Karin Tshidimba

Création Karim Boukercha et Noé Debré, sur une idée originale de Béor Scénario Déborah Hadjedj-Jarmon, Bruno Lecigne et Florian Spitzer Réalisation Julien Seri Avec Eric Cantona, Arié Elmaleh, Marilyn Alma, Helena Noguerra Sur la RTBF et Auvio Dès le 6/06 (4 x 52’).