Masters & Johnson ou la confusion des sentiments

Masters & Johnson ou la confusion des sentiments

masters 22.jpgUne réalisation inspirée, un montage fluide, un récit plein de surprises et de profondeur. Masters of sex*** assure un traitement royal à un sujet abyssal: les relations humaines et intimes au-delà des mensonges, des faux-semblants et des leurres. Cette maîtrise de la créatrice Michelle Ashford en terme de narration – de la véritable dentelle lorsqu’il s’agit de tisser les flash-backs ou de rapprocher les points de vue – s’illustre dans le premier épisode de la saison 2.

Au fil des 11 épisodes suivants, elle démêle avec un soin extrême un écheveau contrasté de destins singuliers et de sentiments humains révélateurs d’une époque et d’une certaine vision des Etats-Unis. Pointant une société qui tente vainement de catégoriser mais aussi de cadenasser les relations humaines en imposant aux hommes et aux femmes des comportements régis par un certain nombre de préceptes qui tiennent plus de la bienséance que de la supposée santé publique. Une exploration proposée dès ce lundi à 21h sur Be TV.

(suite…)