profilage 61.jpgLa saison 5 s’est achevée sur un énorme moment de tension avec la double attaque subie par l’équipe de Profilage**.
Une situation d’autant plus délicate à gérer que l’une d’entre elles est le fait de Chloé Saint-Laurent (Odile Vuillemin) en proie à un très sévère épisode schizophrénique.

Pour la jeune criminologue, les suites s’annoncent évidemment compliquées, même après le séjour d’un an en hôpital psychiatrique qui lui a permis de se soigner et de stabiliser son état émotionnel. Il lui faut retrouver la confiance de ses coéquipiers et convaincre l’administration qu’elle est apte à reprendre le travail et à récupérer la garde de sa fille, Lili.
Comme on le découvre dans les premières minutes de cette saison 6 proposée dès ce samedi à 20h50 sur La Une (RTBF) et ce jeudi 5/11 à 20h55 sur TF1.

profilage 63.jpgPour Rocher (Philippe Bas), la situation est tout aussi compliquée car même s’il reste attaché à sa coéquipière et qu’il a soutenu le dossier de réintégration de Chloé, il porte en lui les marques de son agression et ne parvient pas à éteindre la colère et le malaise qui brûlent en lui.

Quant à Hyppolite (Raphaël Ferret, à gauche), sous ses airs faussement détendus et blagueurs, son malaise est profond.
La mort de Fred n’a pas cessé de le hanter au point de l’entraîner sérieusement hors piste. Une situation d’addiction qu’on espère que les scénaristes parviendront à gérer de manière crédible.

Cette saison 6 s’annonce en effet doublement cruciale avec le remplacement du lieutenant Frédérique Kancel (Vanessa Valence) à négocier mais aussi avec le départ, annoncé, de Chloé Saint-Laurent, plus épineux encore. Même si cet événement ne doit pas intervenir avant la fin de la saison, ce qui donnera le temps à la comédienne de faire ses adieux dignement à ses fans.

profilage 62.jpgPour l’instant, l’heure est donc à la reconstruction, psychologique principalement, même si les corps arborent encore certains stigmates du déchaînement de violence de la fin de la saison dernière.

Si leur relation reste entachée par ce douloureux souvenir, Chloé et Rocher veulent trouver le moyen de continuer à collaborer, au nez et à la barbe de l’administration tatillonne. C’est du moins l’un des principaux enjeux de ces deux premiers épisodes.

Deux affaires qui explorent les stratégies des tyrans qui sommeillent dans de nombreux foyers et ne demandent qu’à s’exprimer une fois les portes closes.
C’est dans ce climat plutôt tendu que la jeune Emma Tomasi (Sophie de Fürst, photo du milieu) intègre le commissariat. Une jeune recrue au comportement étrange qui semble fascinée par l’équipe de Profilage et par Hyppolite en particulier. Une saison 6 qui annonce aussi d’autres réapparitions comme le montre cette bande annonce…

KT