true detective 16.jpghonourable woman 4.jpg2014 a déjà révélé sa championne des tweets: The Walking Dead (avec 4 934 576 tweets) et sa championne du piratage: Game of Thrones (elle coiffe la couronne pour la 3e année consécutive et a également généré 3 507 159 tweets, ce qui la place en 5e position des séries les plus commentées).

Ces données, qui sont de précieux indicateurs de la popularité des séries, ne reflètent pas forcément les critiques qui leur sont, ou non, adressées. A ce petit jeu-là, chacun ou presque reste maître de ses choix. Raison pour laquelle on vous invite à dévoiler les vôtres ci-dessous et on vous dévoile aussi nos 14 coups de coeur de l’année écoulée.

On est parfois étonnés de la tournure que prennent certaines compétitions. Comme les Emmy Awards qui, malgré l’avalanche de critiques positives n’ont pas consacré True Detective en septembre dernier. Un thriller majeur osant marier enquête policière et quête métaphysique, porté par des acteurs (Matthew McConaughey et Woody Harrelson) au sommet de leur art. Une énorme injustice que les Golden Globes vont peut-être réparer (un peu tard) le 11 janvier prochain.

fargo 3.jpegBien sûr dans la catégorie mini-série, la lutte s’annonce serrée avec Fargo recréation inspirée du film des frères Coen (photo ci-contre), les deux univers méritant certainement d’être salués.
Tous deux figurent d’ailleurs parmi nos 14 coups de coeur pour cette année finissante.

Tout comme The Honourable woman, brillante exploration des relations entre Israéliens et Palestiniens. Et ce, même si cette histoire mêlant espionnage, quête industrielle et familiale n’a pas évité tous les excès. Reste la prestation impressionnante de sa comédienne principale Maggie Gyllenhaal (photo du haut) qui mérite à coup sûr qu’on lui tresse des lauriers.

Citons aussi Rectify, autre drame qui a sans doute semblé trop opaque pour certains avec son histoire de condamné à mort rendu à la vie. La prestation d’Aden Young est pourtant époustouflante dans cette série qui, malgré l’aridité apparente de son thème, est porteuse d’élan vital et d’une grâce infinie. En un mot comme en cent: on est fans. Quoi qu’en disent les jurés des Emmy et des Globes.

Au rayon de l’étonnement, encore, notons la totale incompréhension face à l’absence de Mad Men dans ce palmarès souvent de qualité alors que la série a entamé son dernier tour de piste avec une justesse, une subtilité et une qualité d’écriture jamais prises en défaut. Le mystère de son absence de nomination est aussi épais et insondable que celui entourant l’existence du monstre du Loch Ness.

sherlock 31.jpgRésolument hors catégories (US, s’entend) notons aussi la morgue, la finesse et l’indiscutable talent de Sherlock Holmes qui a illuminé 2014 de sa présence trop rare. Un retour finement orchestrée le 1er janvier: God saves Auntie (BBC).

Pour les 8 coups de coeur suivants, on sort largement du cadre des nominés aux prochains Golden Globes, autant le savoir. Mais il importe de reconnaître que cette année n’aurait pas été la même sans le choc provoqué par Broadchurch, série britannique qui, contre toutes attentes, s’est imposée sur France 2.

Et que dire des partitions toujours aussi inspirées de Treme, même si HBO a décidé d’abréger la 4e représentation (saison) de façon inexplicable (hors question de gros sous s’entend).

Avril fut le mois du double électrochoc avec 3 x Manon, mini-série française, signée Jean-Xavier 3 x Manon 4.jpgde Lestrade, sur une ado en guerre contre la terre entière (photo ci-contre) et Black Mirror, programmée sur France 4. Une série qui s’est spécialisée dans l’exploration de notre rapport aux nouvelles technologies, dénonciation poursuivie en décembre de cinglante façon.

Deux perles se sont invitées au coeur de l’été: The Newsroom et Masters of sex (sur Be Tv) et l’une comme l’autre n’ont pas faibli aux Etats-Unis (la saison 3 et dernière de The Newsroom vient d’ailleurs de s’achever sur HBO). N’en déplaisent aux jurés des Golden Globes.

Enfin, l’automne s’est révélé plein de promesses avec The Affair et Un village français (saison 6) qui, chacune à sa manière, ont exploré les mensonges, trahisons et faux-semblants qui, aujourd’hui comme hier, balisent nos parcours d’être humains.

Avec deux titres seulement présents dans la liste de 2013, on peut parler d’un sacré renouvellement des talents. Et avec deux séries françaises, d’un signe franchement encourageant.

A ce sujet, d’ailleurs on voudrait adresser une mention spéciale à nos compatriotes du Nord du pays qui en imaginant une ville (Anvers) placée sous la menace d’un virus mortel et forcée d’établir un Cordon sanitaire ont brillamment rebondi sur l’actualité géopolitique et médicale de cette année.
KT

D’accord, pas du tout d’accord ? A votre tour de faire entendre votre voix en votant ci-dessous pour les prochains Golden Globes.

Le vote est clos