Dans cette dramédie en six épisodes, coproduite par TF1 et la RTBF, Alix Poisson et Jonathan Zaccaï devront faire preuve de créativité pour trouver un trajet sur mesure pour leur famille. À voir sur la RTBF et Auvio dès ce mardi à 20h20 avant son arrivée sur TF1.

Pour réussir une belle re-composition, il faut y insuffler beaucoup d’amour et veiller à conserver un espace pour chacun. Ça, c’est en théorie car, dans la pratique, il arrive que la vie bouscule vos plans et que la jalousie manque d’étouffer votre ex, ce qui est rarement un bon présage… Face à Franck (Maxence Tual), hypocondriaque, et Alexandra (Vanessa David), psychorigide, le nouveau couple sait qu’il n’a pas droit à l’erreur. Malgré son optimisme et sa détermination, Camille (Alix Poisson) est forcée de reconnaître que le terrain sur lequel elle comptait bâtir sa nouvelle vie avec Martin (Jonathan Zaccaï) est bien plus marécageux qu’elle ne le pensait. D’autant que leurs enfants respectifs accueillent les changements à venir avec pas mal de mauvaise volonté.

Il flotte un petit parfum de Fais pas ci, fais pas ça et d’Une famille formidable sur cette nouvelle coproduction franco-belge, développée par TF1 et la RTBF. Pourtant La Tribu est l’adaptation en six épisodes d’une série originale suédoise : “Bonusfamiljen” (Notre grande famille en VF*). Mais la famille recomposée est une réalité sans frontières qui parle au plus grand nombre. Surtout si elle permet de rire des difficultés et des écueils rencontrés par deux quadragénaires résolus à prendre un nouveau départ ensemble dans une nouvelle maison. Forts de leurs expériences passées, ils sont persuadés de pouvoir recréer une famille hors normes mais c’est, bien sûr, sans compter les aléas de l’existence et les interférences de leurs ex-conjoints.

Dans « La Tribu », Maxence Tual est Franck, l’ex plutôt jaloux de Camille (Alix Poisson).

Ce nouveau parcours de vie s’annonce d’autant plus mouvementé que Camille et Martin feignent de ne pas voir leurs différences de tempérament et en matière d’éducation des enfants. Habituée à répondre aux attentes de ses trois enfants – Morgane, Leo et Mila –, turbulents et pleins d’idées, Camille est prise au dépourvu lorsqu’elle fait face à Raphaël, le fils très méthodique de Martin. Trouvera-t-elle le bon mode d’emploi pour sa famille recomposée ?

Le bonheur pour tous vraiment ?

Cette dramédie sur la difficulté de faire front commun lorsqu’on vient d’horizons différents est portée par de jeunes comédiens, plutôt convaincants. Même si ce sont clairement les adultes qui donnent le tempo et enrichissent la partition. Alix Poisson et Jonathan Zaccaï démontrent tout l’éventail de leur talent comique, en grande partie occulté par leurs rôles les plus récents : les séries Sambre et Jeux d’influence pour elle ; Le Bureau des légendes et L’Homme de nos vies, pour lui.

L’actrice française a déjà eu l’occasion d’exploiter cette veine légère et facétieuse lors de son duo avec Arnaud Ducret dans Parents mode d’emploi, mais le rôle de Camille lui permet de développer un personnage d’optimiste kamikaze, prête à tous les sacrifices et aux entourloupes pour assurer le bonheur du plus grand nombre. Ce qui, lorsqu’on vit une semaine sur deux à six sous le même toit, relève de la prouesse.

Écrite par Manon Dillys et Eliane Vigneron, la série est réalisée par Nadine Loisal et Patrick Cassir. Le résultat cherche à séduire le plus grand nombre en offrant quelques pistes de bon sens. Au-delà des gags et dérapages, La Tribu évoque des situations qui sonnent juste et pointent les défis des nouvelles familles à géométrie variable.

Karin Tshidimba

* La série originelle est visible sur Netflix.