« Ce n’est pas simple de vivre dans les baskets de l’inspecteur Peeters » confie Yoann Blanc

« Ce n’est pas simple de vivre dans les baskets de l’inspecteur Peeters » confie Yoann Blanc

Si retrouver l’équipe qui a donné naissance à la série belge La Trêve a été un véritabe plaisir, le comédien Yoann Blanc doit bien reconnaître que renouer avec son personnage de l’inspecteur Peeters n’est pas toujours simple. Malgré le succès rencontré par son personnage, et ses nombreux rôles défendus sur les planches, Yoann Blanc semble d’ailleurs toujours un peu surpris d’être là, entre théâtre et séries… Lors de notre rencontre (vidéo ci-dessous) l’acteur helvète parle de ses passions et livre quelques explications… Les épisodes 3 et  4 de La Trêve, déjà disponibles sur Auvio, sont difffusés ce dimanche à 20h55 sur La Une.

(suite…)

Mad Men saison 7: «Ceci n’est pas la fin»

Mad Men saison 7: «Ceci n’est pas la fin»

mad men final.jpgDimanche soir,
le rideau est définitivement tombé sur l’aventure Mad Men***.
Don Draper a fait ses adieux aux nombreux fans qui l’ont suivi, au fil de sept saisons, sur la chaîne AMC.

Don (Jonn Hamm), ce quadra au look ravageur qui, à quelques exceptions près (l’alcool, les cigarettes et les femmes), s’est toujours retrouvé là où on ne l’attendait pas, prenant un malin plaisir à déstabiliser ses interlocuteurs et ses nombreux admirateurs.

Si vous n’avez pas encore terminé le parcours en sa compagnie, évitez de lire ce qui suit…

(suite…)

Mad Men: la fin de l’odyssée cinéphile de Don Draper

Mad Men: la fin de l’odyssée cinéphile de Don Draper

mad men s76.jpgBe TV entame ce soir l’ultime chapitre de la vie de Don Draper, un récit à la fois emblématique d’une époque (les années 60-70), ample (par l’univers reconstitué en détails) et singulier. A travers la vie de ce publicitaire mélancolique, séducteur et inconstant, c’est l’empreinte du réel sur la vie d’un homme que Matthew Weiner invite à mesurer.

A l’inconstance des événements historiques, Weiner a opposé la constance des comportements. Le dilettantisme assumé de Roger Sterling, l’ambition inassouvie de Pete Campbell, la détermination assumée de Peggy Olson, la séduction réfléchie de Joan Harris, les désillusions élégantes de Betty ex-Draper et le regard mi-insolent, mi-rebelle de Sally Draper sur les adultes qui l’entourent.
Les Mad Men*** se donnent rendez-vous ce lundi à 21h.

(suite…)

Mad Men: un homme, un style, une époque

Mad Men: un homme, un style, une époque

mad men s70.jpgJamais, sans doute, l’histoire d’un homme, véritable self-made man, n’aura suscité autant de passion et de fascination. Car même si Mad Men*** a perdu quelques fidèles au fil du temps, elle a accompli un indéniable parcours et livré une vraie tranche de vie avec ses 7 années, et autant de saisons, inscrites au compteur. Sept ans, un chiffre dont la symbolique n’aura échappé à personne que l’on soit amateur de félins ou de sagesse universelle.

Bien sûr, le public a connu d’autres enthousiasmes depuis lors: The Affair, The Honourable woman ou True Detective, pour ne citer qu’elles. Mais aucune de ces séries ne nous aura offert, à ce jour, une telle ampleur, une telle trajectoire humaine. Sept ans, un cycle de vie complet (avant la renaissance) pour un chat ou… un couple.
Les sept ultime épisodes démarrent ce dimanche 5/04 sur AMC aux Etats-Unis.

(suite…)

« Mad Men » entrevoit la fin du voyage

« Mad Men » entrevoit la fin du voyage

mad men saison 7.jpgCette fois, les dés sont jetés.
Ce dimanche soir, AMC entame la 7e et dernière saison de Mad Men, son récit iconique.
Un ultime chapitre de la vie de Don Draper sur lequel Matthew Weiner, son créateur, a levé un coin du voile en notre compagnie.

Pour donner encore plus de retentissement à ce tome final, AMC a décidé de le délivrer en deux volets: une première partie, maintenant et une seconde… au printemps 2015. Comme elle l’a fait, l’an dernier, avec sa série Breaking Bad avec le succès que l’on sait…

Consigné à Los Angeles, où il veille aux derniers détails de son “œuvre”, Matthew Weiner, plutôt volubile, a répondu à quelques questions par téléphone. Sur un ton faussement serein.
L’idée de la fin de n’est pas celle qui vous occupe l’esprit lorsque vous travaillez sur une série. Parce que la nature de la série est de se prolonger de semaine en semaine. Dès le départ, vous vous démenez pour proposer un épisode pilote qui vous permettra de raconter une histoire au long cours. La fin ne fait pas partie du processus. Au mieux, vous vous focalisez sur la fin de l’épisode hebdomadaire. C’est vraiment un nouveau territoire à explorer pour moi. Le plus dur a été d’affronter cette réalité. C’est beaucoup de pression. Même si le final de chaque saison est déjà une étape importante à franchir.”

(suite…)