grand ciel.jpgC’est une bonne nouvelle, presque tombée du ciel et, pour une fois, elle ne vient ni du Royaume-Uni, ni des Etats-Unis.
Le cocréateur des « Oubliées », « Pigalle, la nuit«  ou de « Signature », Hervé Hadmar, développe une nouvelle série, annonce la lettre professionnelle Satellifax.
« Grand ciel »,
(« The Big Sky » en VO), est un projet de série internationale avec possible tournage en anglais, mais sur territoire français.

On ne connaît encore ni la date, ni la chaîne, ni les acteurs mais le pedigree du réalisateur, également scénariste visionnaire à ses heures (cf. note précédente), autorise tous les espoirs.

Le pitch? «Depuis qu’il a appris la disparition au-dessus de l’Atlantique de l’avion qui transportait sa femme et son fils, Thomas Fauvert, 36 ans, journaliste d’investigation, vit à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle. Il est devenu citoyen de la «ville-monde» qu’est le plus grand aéroport d’Europe. Incapable d’accepter la disparition des siens, Thomas résout les problèmes de tous ceux qu’il croise, au carrefour de leur destin.»

Seul à l’écriture, cette fois, Hervé Hadmar développe 8 épisodes de 52 minutes.
A la production, on retrouve une toute jeune boîte: Superprod qui a notamment coproduit le film « Dead Man Talking » de notre compatriote Patrick Ridremont. Hervé Hadmar fait partie intégrante de l’équipe de Superprod. C’est notamment chez elle qu’il développe le projet de film de science-fiction dont il nous avait parlé il y a deux ans déjà, en marge du Festival de Deauville: « The Silence of the moon ». Preuve que l’homme est décidément attiré par le firmament.

Parallèlement à son projet de série polar (6×52) baptisé « Les témoins » (cf. note précédente), Hervé Hadmar développe en effet un projet de long métrage cinéma sans son alter ego Marc Herpoux. « The silence of the moon » est un thriller psychologique et de science-fiction qui se déroule… sur la Lune. Trois astronautes se retrouvent bloqués sur l’astre céleste, sans liaison possible avec la Terre. A leur disposition: trois semaines d’autonomie d’oxygène. Or, le monde semble en proie à d’inquiétantes explosions…
KT