arrow.jpgLa question était sur les lèvres de tous les fans: comment la chaîne «The CW» adapterait-elle les aventures de «Green Arrow», combattant ultra efficace issu de l’univers de DC Comics? Depuis mercredi soir, les deux parties ont le sourire: tout va très bien merci, le lancement s’est bien passé.

Aux Etats-Unis, 4 millions de curieux étaient en effet présents pour découvrir les nouvelles aventures d’Arrow*, archer hyper affûté appartenant à la Justice League. Un excellent présage pour The CW puisqu’il s’agit du meilleur lancement depuis «Vampire Diaries» en 2009. Reste à voir ce que les fans de la BD originale en auront pensé…

Annonçant d’emblée les libertés prises avec la série initiale, les producteurs ont souligné que «le mystère porte davantage sur la double personnalité du héros Oliver/Arrow que sur la vengeance qu’il entend assouvir» dès son retour en ville. Fils du milliardaire Robert Queen, qui régnait sur Starling City, Oliver (Stephen Amell) veut se venger de ceux qui s’en sont pris à son père et ont détruit sa cité.
Durant les cinq années où il a été « porté disparu », naufragé atterri sur une île déserte au Nord de la Chine, l’héritier choyé de la famille Queen s’est dessiné un corps de combattant ultime et un mental d’acier qui l’aideront certainement à atteindre son but. Un plan que pourrait ne pas apprécier sa mère, qui a épousé Walter Steele, l’ex-associé et ami de son père, durant son absence… Et, visiblement, le retour d’Oliver ne fait pas que des heureux. A peine rentré, il échappe de peu à une tentative d’enlèvement….

Les premières images font un peu songer à «Homeland» et «Revenge » à cause de la difficulté du retour à la vie normale et de la liste cachée des gens à «faire payer». Mais Oliver Queen est surtout le petit frère de Jack Bauer, un homme seul, prêt à anéantir tous ceux qui se mettront sur sa route. Ces cinq années passées sur l’île ont fait de lui une arme de guerre sur pieds. Si bien qu’à côté d’Arrow en pleine action, Jack Bauer a presque l’air d’un rigolo.
Bien balancé, rondement mené, le scénario se déroule sans accrocs notables. Armes pétaradantes, cascades et combats à répétition: les amateurs de jeux vidéos et de super héros vont se régaler. Bon, l’inconvénient c’est que tout cela manque un peu de subtilité et de nuances. Du moins, à ce stade. Mais c’est un genre en soi qui a beaucoup de fans zélés. Pas de doute, ceux-ci vont apprécier.
KT

Arrow.Drame de Greg Berlanti et Andrew Kreisberg avec Stephen Amell, Katie Cassidy, Paul Blackthorne. Diffuseur: The CW. 23 épisodes (et saison 2 en production). Début: 10 octobre 2012.