Masters of sex: Petits arrangements entre collègues

Masters of sex: Petits arrangements entre collègues

masters s2.jpgA quelques heures de connaître tous les lauréats 2014 des Emmy Awards – la cérémonie débute en ce moment même à Los Angeles – on ne peut s’empêcher de penser à un duo d’actrices formidables révélées par leur performance dans Masters of sex***.

Car si Lizzy Caplan (photo aux côtés de Michael Sheen) est très justement en lice dans la catégorie meilleure actrice dans une série dramatique, Julianne Nicholson aurait mérité de figurer parmi les seconds rôles féminins distingués. Son rôle du Dr Lilian DePaul se battant pour faire avancer la recherche sur les cancers «féminins» et sa relation soufflant le chaud et le glacial avec sa collègue, Virginia Jonhnson, aurait certainement méritée d’être mise en lumière.

Revenue à l’écran depuis le 11 juillet dernier, la série créée par Michelle Ashford ne déçoit aucune des attentes placées en elle depuis une 1e saison mémorable. Et ce, même si la tonalité de son récit est devenue plus grave.

(suite…)

« Mad Men » et « Masters of Sex » au menu de Be TV

« Mad Men » et « Masters of Sex » au menu de Be TV

mad men s6.jpgCe soir, Don Draper ouvre le banquet «avant-première séries» proposé traditionnellement par Be TV.
Pouvait-on rêver meilleur hôte? Don Draper est en effet le Georges Clooney du petit écran, le halo de mystère en plus. Son parcours est semblable à celui de Tony Soprano: un homme dont on ne comprend pas toujours les actes mais dont on adore les errances et les doutes qui renvoient à une part universelle de la psyché humaine. Dans une version nettement moins explosive et plus polissée, Don partage aussi l’ascension et la chute de Walter White dans « Breaking Bad« .

Voilà un homme qui, en apparence, a tout pour être heureux mais qui ne l’est pas et qui passe son temps à cacher sa nature profonde à ses proches. Don Draper est une énigme dont Matthew Weiner s’évertue à révéler une nouvelle facette à chaque nouvelle saison de Mad Men.

(suite…)

Masters of sex révèle les experts de l’intime

Masters of sex révèle les experts de l’intime

masters 1.jpgL’heure du bilan est proche.
2013 déroule ses dernières vidéos pratiquement sans surprise à l’image d’une rentrée (américaine) à l’électro-encéphalogramme résolument plat.
Pourtant, dans cet océan de propositions convenues, côté thrillers, voire gentillettes, côté comédies, une nouveauté a su tirer son épingle du jeu, sorte d’outsider passé maître dans l’art du bluff.

Cette série, c’est Masters of sex, un titre court et choc qui cache une réalité riche et subtile et mérite amplement qu’on la découvre ou qu’on y revienne pendant cette trêve hivernale.

Un sujet au discret parfum de scandale, une mise en situation volontairement scabreuse: il n’en fallait pas plus pour projeter la nouveauté Showtime sous les projecteurs. Pourtant, très rapidement, la série écrite par Michelle Ashford apporte à son sujet la pertinence et l’attention d’une quête au long cours. Se révélant, au fil des épisodes, bien moins provocatrice ou glauque que son titre ne pouvait le laisser croire. Et en tout cas, pas du tout sordide, au contraire d’un tas d’autres avant elle.

(suite…)