De « How to get away with murder » à « Master Crimes »: détours de justice

De « How to get away with murder » à « Master Crimes »: détours de justice

Dans Master Crimes** (à voir dès ce jeudi sur Auvio et La Une RTBF), Muriel Robin campe une psycho-criminologue dont le profil s’inspire d’Annalise Keating de la série How to get away with murder. Deux personnages qui jouent avec les détours de la loi. Rappel de ses principales caractéritiques en quatre grandes étapes: de Viola Davis au Shondaland

(suite…)

Shonda Rhimes, l’impératrice du jeudi sur ABC

Shonda Rhimes, l’impératrice du jeudi sur ABC

shonda-rhimes.jpegReine du marketing, de l’effet d’annonce et du soap, Shonda Rhimes sait comment rythmer et dégoupiller un scénario.
Très active, notamment sur twitter, la scénariste-productrice est l’une des 100 personnes les plus influentes recensées par le Time Magazine, comme le rappelle sa première fan, l’autre grande productrice noire américaine Oprah Winfrey.
Récompensée le 23 janvier dernier pour l’ensemble de sa carrière, cette quadragénaire native de Chicago poursuit sa conquête audiovisuelle, entamée il y a un peu plus de dix ans avec Grey’s Anatomy (2005).

Au travers du TGIT (Thanks God it’s thursday), véritable Graal télévisuel, Shonda Rhimes a fait du jeudi son jour de prédilection sur ABC avec trois de ses créations diffusées en cascade : Grey’s Anatomy, suivi de Scandal suivi, d’ordinaire, par How to get away with murder. La dernière citée ayant livré sa fin de saison le 17 mars dernier, elle a été remplacée dès le 24 mars par la nouvelle création de Shonda : The Catch.

(suite…)