Cinq séries israéliennes devenues stars à l’international

Cinq séries israéliennes devenues stars à l’international

Sans le savoir, sans doute, vous avez déjà regardé au moins un succès international né sur le territoire israélien. A l’instar de Homeland, nombre de productions made in Israël voyagent et sont adaptées à travers le globe. A l’occasion de la diffusion de la série Our Boys, nouvelle crétaion d’Hagai Levi (The Affair, En Analyse) nous revenons sur cinq succès qui ont placé Israël au centre de l’attention de tous les sériephiles…

(suite…)

« Matt Jamison est un fanatique » admet l’acteur Christopher Eccleston

« Matt Jamison est un fanatique » admet l’acteur Christopher Eccleston

christopher eccleston.jpgAvec son regard intense, mêlant douceur et ironie, Christopher Eccleston est un visage qu’on n’oublie pas. Un interprète qui impose sa stature partout où il passe.
Après son implication dans Doctor Who et un nombre impressionnant de séries britanniques ou intrenationales (Fortitude), son rôle de pasteur illuminé dans The Leftovers, la série de Damon Lindelof pour HBO, l’a replacé au centre de l’échiquier télévisuel.

« J’ai toujours voulu faire partie de l’aventure d’une série HBO car j’étais fasciné par le fonctionnement de leurs ‘writing rooms’. En Grande-Bretagne, le processus est tout à fait différent. Vous recevez un texte avec un début, un milieu et une fin et vous savez où vous allez. Jimmy Mc Govern et Russel T. Davies, avec qui j’ai beaucoup travaillé, fonctionnent comme cela. Alors qu’ici, je savais que ce serait une sorte de ‘work in progress’ et qu’il faudrait s’adapter. Mais une fois que vous savez avec quel showrunner vous vous engagez, et qu’il s’agit de quelqu’un d’intelligent, vous savez que ce processus de création sera intéressant… J’avais beaucoup discuté avec Damon Lindelof. Une discussion informelle sur notre rapport à la religion, entre autres, l’a décidé à donner plus de place au personnage de Matt Jamison qui ne fait que deux pages dans le roman (“Les disparus de Mapleton” de Tom Perrotta, NdlR). Les showrunners profitent toujours de ce type de conversation pour vous étudier », glisse le comédien avec un air entendu.

(suite…)