« Series addict », la nouvelle vague télévisuelle

« Series addict », la nouvelle vague télévisuelle

series addicts.jpgCe week-end, Bozar se met donc à l’heure des séries. Conférences, tables rondes et projections de séries australiennes, belges, britanniques et israéliennes sont notamment au pogramme de ce festival entièrement gratuit (programmé du 10 au 12 mai), que nous avons présenté dans une précédente note.

Are you series? offre aussi l’occasion d’aller écouter quelques passionnés et spécialistes du phénomène sériel comme Olivier Joyard, critique cinéma et séries et réalisateur de deux riches documentaires sur l’expansion du genre aux Etats-Unis et dans le reste du monde.
Déjà diffusé sur Be TV et à la RTBF, Series addict*** sera projeté dimanche à 17h30, en présence de son auteur. Petite mise en bouche pour ceux à qui ce film aurait échappé. 

(suite…)

Séries: la déclaration d’amour d’un cinéphile

Séries: la déclaration d’amour d’un cinéphile

series addicts 2.jpgLa trentaine affirmée, Olivier Joyard (photo plus bas) est critique cinéma et séries aux « Inrockuptibles ». Il est aussi le réalisateur de deux documentaires emballants sur l’univers des séries.
Dimanche à 17h30, « Series addicts », le plus récent d’entre eux sera projeté à Bozar, dans le cadre du tout premier Festival bruxellois consacré au genre: « Are you series? » *.
Alors qu’il s’apprête à présenter son film et à répondre au public bruxellois, nous l’avons interrogé en marge du Festival Séries Mania à Paris sur ce lent basculement qui l’a mené, comme tant d’autres, de la cinéphilie à la sériephilie.

« Mon parcours suit l’évolution culturelle des 15 dernières années, en fait. J’ai commencé à travailler comme critique aux ‘Cahiers du cinéma’ en 1996. J’étais cinéphile et passionné. Au fil des années, je me suis rendu compte que je regardais de plus en plus de séries. Le grand changement est intervenu à la fin des années 90. Jusque-là, personne ne regardait sérieusement ces fictions imaginées pour un public restreint (femmes au foyer, ados) ou vieillissant. Mais avec HBO sont arrivées les grandes séries d’auteur : ‘Oz’, ‘Sex and the City’, ‘Les Soprano’, ‘The Wire’. Un univers dans lequel je me suis plongé. »

* Renseignements grâce au lien ci-dessous 

(suite…)