Tous fans du Moyen Âge à l’écran et des personnages inscrits entre la rose et l’épée

Tous fans du Moyen Âge à l’écran et des personnages inscrits entre la rose et l’épée

Les Chevaliers de la table ronde, Robin des bois, Ivanhoé, Les Rois maudits… Les héros issus du Moyen Âge pullulent et avec eux les imaginaires qui les enserrent, mélange d’effroi et de curiosité. De « Game of Thrones » à « The White Queen » en passant par « The Witcher », un livre décrypte cette passion mêlant ors et ombres…

(suite…)

« Crossing Lines » face au spectre européen du crime

« Crossing Lines » face au spectre européen du crime

Crossing Lines 2.jpg«L’idée de départ est bien née de l’absence d’une police qui puisse passer les frontières européennes» souligne le scénariste Edward Allen Bernero. Tête pensante des « Esprits criminels » et de « New York 911 », il est le coproducteur de cette nouvelle série à spectre européen.
Dans les faits, la subsistance de frontières intra-européennes «rend la criminalité beaucoup plus difficile à contrecarrer, surtout dans un contexte de globalisation effrénée». Ainsi est née Crossing Lines qui imagine une «unité d’élite» mandatée par la Cour pénale internationale (CPI) afin de traquer les tueurs en série qui se déplacent dans le monde. Les membres en sont originaires d’Italie, d’Irlande, d’Allemagne, de Grande-Bretagne, de France et même… des Etats-Unis (William Fichtner vu dans «Prison Break»).

Déjà présentée sur ce blog, après l’avant-première de juin dernier, Crossing Lines* entame son récit ce soir, à 20h20, sur La une. L’occasion de faire le point avec ses créateurs et principaux protagonistes sur les caractéristiques de cette série à vocation internationale, coproduite par la France, l’Allemagne et les Etats-Unis.

(suite…)

Donald Sutherland aimerait bien tourner à Monaco

Donald Sutherland aimerait bien tourner à Monaco

 

10_54_08_307541546_153049-01-06.jpg

Soyons honnêtes: le doute prédominait hier soir au moment de découvrir Crossing Lines, nouvelle série internationale à la sauce américaine mitonnée par TF1. Les précédentes expériences Jo et No limit (même si, dans ce dernier cas, le tournage ne s’est pas fait en anglais) poussaient à la plus grande prudence.

Sur le fond cependant, la trame se prêtait davantage à l’aventure puisque la série, créée par Edward Allen Bernero (Esprits criminels), s’intéresse aux prémices d’un « FBI » international: une unité d’élite mandatée par la Cour pénale internationale (CPI) afin d’enquêter sur des affaires impliquant des tueurs en série dans le monde entier. Une façon de dépasser les limites imposées, en Europe, aux polices nationales.

(suite…)

Les Piliers de la terre: les faibles lueurs du Moyen Age

Les Piliers de la terre: les faibles lueurs du Moyen Age

piliers 2.jpgLundi soir, Be TV ouvrira le récit d’Un monde sans fin**, deuxième volet de la saga médiévale « Les piliers de la terre » écrite par Ken Follett, et portée à l’écran par les frères Tony et Ridley Scott (cf. note précédente).
Si on y retrouve divers éléments reliant les deux récits, les deux sagas, séparées par deux siècles de tumultes, peuvent se voir sans difficulté indépendamment l’une de l’autre.  

Le récit démarre en 1327. En Grande-Bretagne, une longue guerre civile se termine. Le roi Edouard II est capturé par sa propre femme, la reine française Isabelle, qui place leur fils à sa place sur le trône. Non loin de là, la localité de Kingsbridge est toujours au centre d’intérêts croisés. L’action se déroule deux siècles après celle des “Piliers de la Terre”, mais le lien est fait avec des personnalités, plutôt qu’avec des hommes ou avec leurs descendants.

Ainsi, des thématiques demeurent, notamment, l’opposition entre modernes et traditionalistes. L’histoire de bâtisseurs et d’esprits éclairés – imaginée par Ken Follett dans son premier tome –, se poursuit avec un autre artisan : Merthin (Tom Weston-Jones), fils cadet d’un noble condamné à tort, et Caris (Charlotte Riley), une jeune femme attirée par l’art de soigner que lui enseigne la guérisseuse Mattie. Tous les deux, à cause de leurs idées “révolutionnaires”, pourraient s’attirer les foudres de l’Eglise et de certains puissants.

(suite…)

Les Piliers de la Terre: complots au temps des cathédrales

Les Piliers de la Terre: complots au temps des cathédrales

piliers terre.jpgLundi, Be TV entamera le récit d' »Un monde sans fin », suite de la fameuse saga médiévale de Ken Follett, « Les piliers de la terre », adaptée pour le petit écran par Tony et Ridley Scott.

En prélude à la présentation de cette nouvelle série, et pour se remettre dans le bain, coup d’oeil sur “Les Piliers de la terre”, ambitieuse minisérie en 8 épisodes qui lui sert de socle. Une saga découverte en décembre 2010 sur Be TV et l’année suivante à la RTBF.

Avec une atmosphère de thriller à mi-chemin entre “Les Tudor” et “Le Nom de la rose” de Jean-Jacques Annaud (d’après le roman d’Umberto Eco), Les piliers de la terre** sont parvenus à imposer leur épaisseur dramatique reposant sur un mélange de guerres, de religion, de complots et de superstitions.

(suite…)