La fin de la civilisation comme obsession

Revolution

revolution2.jpgLa nouvelle série de J.J. Abrams, lancée le 17 septembre sur NBC, avance en terrain connu. Entre “Lost”, “Terra Nova”, « Jericho » et “Hunger Games”…

L’histoire démarre à Chicago, dans l’Illinois. Un soir, alors que Ben (Tim Guinee) rentre retrouver sa femme et ses deux enfants, la catastrophe suspectée advient : tout s’éteint. Téléviseurs, téléphones, ordinateurs, appareils électroménagers, voitures, avions plus rien ne fonctionne. Toute trace d’électricité a disparu sans que l’on sache vraiment ni pourquoi, ni comment. En souvenir de cette époque bénie, sa fille Charlie (Tracy Spiridakos) conserve précieusement toutes les images (photos, cartes postales qu’elle peut trouver) de son pays au temps de l’électricité et de la technologie galopante, il y a quinze ans à peine.
 Car aujourd’hui, comme ne cesse de lui répéter son père, plus rien n’est sûr en dehors de la vie soigneusement domestiquée au sein du village : milices et voleurs pullulent à l’extérieur, comme sa mère Rachel (Elizabeth Mitchell) en a fait l’amère expérience. Mais lorsque la milice décide d’emmener son frère après avoir tué son père, Charlie est forcée de se rendre à Chicago, où son oncle Miles (Billy Burke), ancien marine, vit toujours, porteur de lourds secrets sur le passé de sa famille.

Continuer la lecture de « La fin de la civilisation comme obsession »

Vous trouvez ça normal?

The New Normal

newnormal5.jpgVoilà la série qui a été interdite dans l’Utah avant même sa diffusion. Dans cet Etat majoritairement mormon, “The New Normal”, série mettant en scène un couple d’homosexuels faisant appel à une mère porteuse, a été jugée « inappropriée » par KSL-TV, chaîne de Salt Lake City affiliée au réseau NBC. La diffusion en est donc boycottée.
Au pays de l’Oncle Sam, les années électorales sont révélatrices d’enjeux à tous les niveaux, le créateur Ryan Murphy vient de le réaliser à ses dépends. Diffusée dans le reste du pays, The New Normal* créera-t-elle vraiment le débat? A la vision du premier épisode, on est pourtant presque tenté de dire: tout ça pour ça?

Continuer la lecture de « Vous trouvez ça normal? »

Deux justiciers dans la ville

Person of interest

« Vous êtes surveillés. Le gouvernement a un système secret. Une person of.jpgmachine qui espionne tout le monde tous les jours, 24h sur 24. Cette machine a été conçue pour détecter le terrorisme à grande échelle, mais elle voit tout. Le gouvernement a jugé négligeables les crimes ordinaires. Ils ont décidé de ne rien faire, pas moi. »
Harold Finch, milliardaire excentrique, touché de plein fouet par les attentats du 11 septembre, a donc fait appel à un allié pour tenter de sauver des anonymes de ce destin aussi funeste que prévisible. Ex-agent de la CIA, présumé mort, John Reese lui semblait avoir besoin d’un nouveau but. « Vous avez quitté le gouvernement parce qu’ils vous mentaient. Je ne vous mentirai pas. Je vous offre une deuxième chance : la chance d’être là, à temps. » Chaque jour, les numéros de sécurité sociale de simples individus apparaissent, signalant les personnes en danger (victime ou coupable ?) dans la ville de New York. Les sauver est la mission que s’est assignée Harold Finch.
Façon James Bond (pour l’ékégance et le recours à la technologie), l’énigmatique duo Reese – Finch tente donc d’empêcher que de nouveaux crimes soient commis à New York…

Continuer la lecture de « Deux justiciers dans la ville »

Treme garde le tempo

Treme (saison 2)

treme.jpgIl n’est pas né l’ouragan qui empêchera La Nouvelle-Orléans de danser. Au fil d’une saison (10 épisodes), un attachement réel s’est établi avec les habitants de Treme***: le tromboniste Antoine Batiste, LaDonna luttant pour son café, Toni l’avocate infatigable, le grand chef Lambreaux, mais aussi Janette, privée de son resto, DJ Davis toujours dingue de musique et Annie, la violoniste virtuose Tous ont connu victoires et défaites lors de lendemains douloureux qui n’ont pas pu obliger la ville à lâcher sa dernière note.

Continuer la lecture de « Treme garde le tempo »

Renouer avec la magie des contes

Once upon a time

once-upon.jpgDans la petite ville de Storybrooke (Conteville), dans le Maine, tous les personnages de contes de fées connus sont piégés entre deux mondes, à l’instigation de la méchante reine, ennemie jurée de Blanche-Neige. Victimes d’un sort puissant, ils ont oublié qui ils étaient. Une seule personne peut briser ce sort (Emma Swan, alias la fille du prince charmant et de Blanche Neige), mais elle l’ignore. « C’est ton destin » insiste Henry, son fils biologique abandonné à la naissance, tout à la joie d’avoir retrouvé sa trace.

Continuer la lecture de « Renouer avec la magie des contes »

Enquêteur et schizophrène

Perception

perception.jpgOn a retrouvé l’ex-Will de « Will & Grace » ! Le Canadien Eric Mc Cormack est en effet l’acteur principal de « Perception » nouvelle série lancée ce lundi soir sur TNT. Un « procedural » classique mais sympathique dans lequel il campe un neuro-scientifique schizophrène, excentrique et paranoïaque, accro aux mots croisés, au thé et à la musique classique.
Profeseur d’université, il a été recruté par le gouvernement pour intervenir sur certaines enquêtes particulièrement complexes. Pour ce faire, il fait équipe avec une de ses anciennes élèves entrée au FBI, Kate Moretti (Rachael Leigh Cook) mais sans jamais s’éloigner de son fidèle assistant qui l’aide à distinguer la réalité des hallucinations qui, fréquemment, l’assiègent.

Continuer la lecture de « Enquêteur et schizophrène »

Psychose renaît en série

Bates Motel

Bates-Motel.jpgLe film « Psychose » d’Alfred Hitchcock n’a pas fini de faire trembler les foules; 52 ans plus tard, il inspire un nouveau projet de série. Selon « The Hollywood Reporter », la chaîne américaine A&E vient en effet de commander à Carlton Cuse (« Lost ») et Kerry Ehrin (« Friday Night Lights »), une série intitulée « Bates Motel », du nom du motel qui jouxte l’inquiétante demeure dans le film du maître.

Continuer la lecture de « Psychose renaît en série »

Imparable Dallas

dallas 2012.jpgSous le soleil du Texas, les filles sont fourbes, les garçons ombrageux et le pétrole continue à rendre les hommes fous. Stetson, Santiag et belles cylindrées ont toujours droit de cité dans le paysage de Southfork, où les deals se concluent par une poignée de mains et les recettes de famille se transmettent avec soin.
En découvrant Dallas 2012* le 13 juin, le téléspectateur a forcément été frappé par le côté immuable de l’intrigue. La nouvelle génération a repris les querelles des paternels à son compte et si John Ross Jr voit toujours rouge, lorsqu’il s’agit de compter les billets verts ou les barils de pétrole, Christopher, le fils adoptif de Bobby, ne jure que par les énergies renouvelables, ce qui envenime encore la querelle entre cousins…

Continuer la lecture de « Imparable Dallas »

Serez-vous touchés?

Touch

touch.jpgLe débat risque d’être houleux entre tenants de Jack Bauer et fans de Martin Bohm. Incarnés tous les deux par l’acteur Kiefer Sutherland, ces personnages évoluent en effet dans des univers que tout oppose. Les menaces terroristes internationales pour « 24h chrono », les représentations mentales complexes d’un jeune autiste dans Touch**. D’un côté, un monde où le péril est permanent et où les Etats-Unis semblent être en guerre contre la terre entière, avec pour unique bouclier l’agent Jack Bauer. De l’autre, un père déboussolé, veuf du 11 septembre 2001, tentant désespérément d’entrer en contact avec son fils de 11 ans, autiste et muet.

Continuer la lecture de « Serez-vous touchés? »